ZOO

Oksa Pollock - T2 : L'Ennemi (Mai 2016)

couverture de l'album L'Ennemi

Série : Oksa PollockTome : 2/2Éditeur : Glénat BD

Scénario : Corbeyran, Anne Plichota, Cendrine WolfDessin : Nauriel

Collection : 12Bis

Genres : Aventure, Documentaire BD, Fantastique

Public : À partir de 9 ans

Prix : 13.90€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

L’ennemi, second tome de l’adaptation BD des aventures d’Oksa Pollock, paraît bien après le premier tome. La bande dessinée est fondée sur une série de romans à succès, tout d’abord auto-publiée puis reprise par XO. Une adaptation fidèle à l’esprit d’origine, entre aventure, magie amitié et romance adolescentes.

Oksa Pollock est une jeune fille de 13 ans, presque comme toutes les autres si ce n’est qu’elle se découvre des pouvoirs magiques, que sa grand-mère, Dragomira, lui apprend que sa famille vient d’un monde invisible, Édéfia, et qu’elle est l’Inespérée, sorte d’élue vouée à retrouver le chemin d’Édifia. Ce tome débute alors qu’Oksa se rend chez Léonido, accompagnée de Dragomira et de son meilleur ami, afin de développer ses pouvoirs. Alors que son éducation débute et qu’elle se révèle particulièrement douée, la jeune fille subit plusieurs attaques. Les proches d’Oksa, dont le ténébreux Tugdual, se réunissent alors pour décider de la suite de l’aventure.

Oksa Pollock T.2

Ce tome, probablement très attendu par les fans, reflète bien l’esprit fantastique de la série. Comme dans Tara Duncan, l’intérêt vient des éléments magiques et décalés introduits dans le quotidien et le monde réel d’une adolescente. Le seul bémol vient de l’adaptation elle-même qui, comme bien souvent, donne une impression décevante de raccourcir et de trop condenser les données.

Le lecteur profane peut s’y perdre, le lecteur fan peut en être déçu mais le trait agréable de Nauriel convient bien à une série destinée aux adolescents. Les personnages sont parfois un peu raides et l’encrage peut manquer de légèreté mais les actions sont claires et lisibles ce qui compense certains raccourcis scénaristiques. Si les personnages magiques comme les Foldingots manquent beaucoup de séduction, d’autres comme Tugdual convainquent totalement.

L’ennemi propose une suite honnête des aventures d’Oksa Pollock et permet de poursuivre une série attendue par de nombreux lecteurs. Il se lit avec plaisir même si l’adaptation peut paraître parfois abrupte.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants