ZOO

Petit Elliot - T3 : Petit Elliot et la fête foraine (Octobre 2017)

couverture de l'album Petit Elliot et la fête foraine

Série : Petit ElliotTome : 3/4Éditeur : Casterman

Scénario : Mike CuratoDessin : Mike Curato

Collection : Album Jeunesse

Genres : Aventure

Public : De 3 à 5 ans

Prix : 13.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.0

Dessin

5.0

Troisième de la série, La Fête foraine a toujours pour héros Petit Elliot, un jeune éléphanteau timide et un peu perdu dans l’univers des hommes. La saga s’appuie sur le fantastique dessin de Mike Curato qui situe ses histoires dans l’Amérique des années 50. Un album dont l’histoire s’avère un peu légère mais ravira les plus petits grâce à ses illustrations magnifiques.

Petit Elliot se rend à la fête foraine avec son amie la souris mais il a très peur des attractions. Il ne veut pas aller sur le toboggan aquatique car il ne sait pas nager. Il n’ose pas non plus monter sur les montagnes russes car il redoute la vitesse. Et quand il prend une glace pour le goûter, une mouette la lui dérobe. Pris de panique, Petit Elliot s’enfuit et se réfugie sur la plage. Son amie la souris le rassure et l’encourage à venir dans des attractions plus calmes. Finalement, Petit Elliot finit par beaucoup s’amuser.

Le scénario repose sur un ressort très simple : l’amitié permet de surmonter les épreuves. Si le petit éléphant est intimidé au début par la démesure et les attractions impressionnantes de la fête foraine, le fait d’être avec son amie la souris lui donne le courage pour surmonter ses craintes. On a toujours besoin d’un plus petit que soi : une morale simple mais qui parlera aux jeunes enfants.

Le dessin tendre de Mike Curato restitue avec beaucoup de douceur l’Amérique des années 50. Si le personnage de Petit Elliot est très stylisé, tous les décors et personnages secondaires plutôt réalistes donnent naissance à un joli contraste. Les très belles couleurs pastel et chaudes servent magnifiquement l’histoire, notamment dans le splendide dépliant de quatre pages au milieu de l’album.

Ce nouvel album est une vraie réussite. Malgré une histoire un peu simple, les jeunes lecteurs seront ravis de retrouver Petit Elliot dans de nouvelles aventures.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants