ZOO

Pinard de guerre (Septembre 2021)

couverture de l'album

Série : Pinard de guerreÉditeur : Bamboo

Scénario : Philippe Pelaez, Francis Porcel

Collection : Grand Angle

Genres : Historique

Prix : 14.90€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

3.5

Comédie en apparence sur fond de 1ère guerre mondiale, le récit gagne en profondeur au fur et à mesure que son principal acteur, le marchand de vin Ferdinand, tombe le masque du cynisme face aux événements. Une jolie découverte.

Ferdinand est marchand de vin. Pas n’importe quel vin : un petit vin trafiqué pour masquer la piquette qu’il est certainement. Pas vendu à n’importe qui : c’est la guerre de 14-18, et les soldats au front ont besoin d’un remontant avant d’affronter l’ennemi. Ferdinand est sans moralité.

Ferdinand ne met pas d’affect. Il est là pour profiter de la situation et vendre son vin à bon prix. Quitte à faire dérailler le train qui apportait le vin fourni par l’armée aux Poilus. Ferdinand n’est pas bien sympathique.



Pinard de Guerre - Tome 1

Pinard de Guerre - Tome 1
© Grand angle, éditions 2021

Ferdinand se fait coincer un jour par la guerre. L’arrière-garde où il était pour son petit commerce est prise par surprise par les Allemands. Notre marchand est obligé de se réfugier dans une compagnie véritablement sur le front. Il va vivre avec eux, et peu à peu se transformer à leur contact.

Philippe Pelaez a conçu son scénario sur des faits historiques : les gradés fournissaient vraiment du vin (tirant à 8 degrés) aux soldats. Et plus l’armée s’enfonçait dans la guerre de tranchées, plus la ration quotidienne de pinard était importante. Les dialogues sont savoureux, imagés, lorgnant vers l’argot (tout en restant aisément compréhensible). Mais le propos n’est pas superficiel pour autant. La guerre, ses ravages sur l’humanité de ses protagonistes, sont au cœur du discours.

Francis Porcel offre son dessin singulier pour nous faire vivre au cœur des tranchées. Ses personnages ne sont pas des canons de beauté. Même si Ferdinand a des faux-airs de séducteur. Le dessinateur croque des trognes. Il restitue bien l’ambiance pas jouasse des tranchées. Ses choix de couleurs (la nuit, à l’aube...) peuvent surprendre agréablement.



Pinard de Guerre - Tome 1

Pinard de Guerre - Tome 1
© Grand angle, éditions 2021

A la fin de l’album, un dossier de 8 pages joliment illustré de documents d’époque sur le pinard pendant la Grande Guerre.

Pinard de guerre est une histoire complète, mais un nouveau récit en cours de gestation. On s’y attache, finalement, à ce Ferdinand...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants