ZOO

Quatre soeurs - T3 : Bettina

couverture de l'album Bettina

Série : Quatre soeursTome : 3/4Éditeur : Rue de Sèvres

Scénario : Malika FerdjoukhDessin : Cati Baur

Genres : Récit de vie

Public : De 9 à 15 ans

Prix : 15.00€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

3.5

Les saisons passent et ne se ressemblent pas, dans la villa des sœurs Verdelaine. Ce nouveau tome riche en émotions fait la part belle à la jolie Bettina et nous replonge au cœur des aventures d'une fratrie décidément attachante.

Branle-bas de combat à la Vill'hervé ! Les petits Harry et Désirée viennent passer les vacances auprès de leurs cinq cousines... et de quelques bestioles peu ragoutantes en ce qui concerne Harry, l'ami des bêtes à six pattes. Et ils ne sont pas les seuls à poser leurs valises dans la vieille maison des Verdelaine... Charlie, qui tient les cordons d'une bourse plus que vide, n'a pas trouvé d'autre solution pour renflouer les caisses que de louer la chambre parentale.

L'intrigant nouveau résident s'appelle Tancrède et ne laisse personne indifférent, surtout pas Charlie ! Enid et Geneviève restent égales à elles-mêmes, tandis que la si sûre d'elle Bettina réalise qu'elle n'arrive pas à oublier Merlin... Coups de théâtre et émotions fortes rythment ce printemps, commenté par la plume d'Hortense dans les lettres pleine de malice adressées à son amie Muguette.

Quatre Soeurs

S'il prend ce personnage pour titre, ce nouveau volume ne s'attarde pas plus sur les regrets et déceptions sentimentales de Bettina que sur les histoires de cœur de Charlie.

Rien ne se déroule jamais tout à fait comme prévu à la Vill'Hervé, et l'équilibre est bien vite rompu par l'arrivée de nouveaux personnages et la survenue de bien tristes événements. Mais au milieu de tout ça, il y a les rires et la complicité des cinq sœurs qu'on adore toujours autant suivre dans leur quotidien un peu fantasque.

Cati Baur adapte de son trait fluide et semi-réaliste cette série jeunesse à succès, et retranscrit à la perfection, et avec semble-t-il beaucoup de tendresse pour ses personnages, l'atmosphère des romans de Malika Ferdjoukh.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants