ZOO

Rendez-vous avec X : La Baie des cochons (Mars 2019)

couverture de l'album La Baie des cochons

Série : Rendez-vous avec XÉditeur : Glénat BD

Scénario : DobbsDessin : Mr Fab

Genres : Aventure, Historique, Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Le deuxième opus de Rendez-vous avec X se sert du contexte de l’émission de radio éponyme pour revenir sur l’épisode de la baie des cochons. Cette opération de la CIA avait pour but de renverser Fidel Castro, nouvellement au pouvoir à Cuba. Elle deviendra l’un des plus grands échecs de la CIA, raconté avec brio dans cet album qu’on ne lâche qu’une fois la dernière page lue et encore...

19 Avril 1961, deux pilotes américains survolent la baie des cochons pendant la tentative de débarquement des américains sur le sol cubain. Une équipe de mercenaires anti-castristes est en mauvaise posture. Elle compte sur l’action de l’aviation pour s’en sortir. Mais les tirs de la DCA cubaine abattent l’avion qui s’abîme en mer. De nos jours à Paris, un individu à l’identité cachée raconte cet événement, vu par les services secrets à une journaliste de France Inter.

Le récit respecte totalement l’identité de l’émission et cite même certaines phrases prononcées par le journaliste ou par X. L’implication de la CIA, de Kennedy, de la mafia, des exilés cubains et la pénétration par Castro de ces milieux sont parfaitement démontrés. Le lien entre la baie des cochons et l’assassinat de Dallas prend ici une tournure réaliste, rejoignant même le film d’Oliver Stone JFK. Le propos très étayé et l’événement en lui-même, par son importance historique, tient le lecteur en haleine et lui donne des explications plausibles de différents faits majeurs. Une deuxième affaire menée d’une main de maître avec un dossier annexe particulièrement intéressant.

Le dessin moderne et réaliste donne l’impression de lire un documentaire, voire parfois de tomber sur un reportage d’info en direct. Les scènes de combats maîtrisées font leur effet, scotchant le lecteur.

La baie des cochons ou la réussite en bande dessinée d’un désastre américain.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants