ZOO

Retour au centre de la Terre - T1 : Le chant des abysses

couverture de l'album Le chant des abysses

Série : Retour au centre de la TerreTome : 1/3Éditeur : Glénat BD

Scénario : Ludo LullabiDessin : Ludo Lullabi

Collection : Grafica

Genres : Aventure, Fantastique

Public : À partir de 12 ans

Prix : 14.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Après un énorme raz de marée, Dilly Ross, une célèbre malfaitrice, un enfant, le capitaine du bateau et son mécanicien trouvent un passage vers les mondes du centre de la Terre et leurs civilisations inconnues. Le tout dans un premier album riche en découvertes et en aventures.

Les quatre rescapés ont survécu à une lame de fond produite par l'émergence d'une mystérieuse île. Arrivés sur cette fameuse île, ils empruntent le passage vers de nouveaux mondes sous terre. L'équipe se retrouvera face à des civilisations grandioses et à des créatures surnaturelles.

Inspiré par Jules Verne, Ludo Lullabi nous offre une histoire digne des grands romans d'aventure et d'action. Au fil des pages, notre envie d'assister à la confrontation entre les humains et les nouveaux peuples s'accentue de plus en plus. Heureusement cette rencontre adviendra avant la fin de l'album, posant de nombreuses questions intéressantes qui laissent présager d'une suite passionnante.

Les personnages principaux ne sont pas pour autant délaissés par l'intrigue. Les tensions qui règnent dans leur groupe sont un moteur efficace pour révéler leurs caractères. Excepté le mécanicien, un peu en second plan dans ce volume, chaque membre de la petite équipe possède une personnalité remarquable et attachante.

Leurs caractères se retrouvent dans le dessin aux traits énergiques et précis. Le mouvement est accentué par des couleurs vives donnent du relief aux mondes inconnus.

Cette première étape du retour vers le centre de la terre ravira tous les passionnés d'aventure mais aussi ceux qui attendaient une relecture moderne de Jules Verne.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants