ZOO

Samedi et Dimanche - T1 : Le paradis des cailloux (Juin 2001)

couverture de l'album Le paradis des cailloux

Série : Samedi et DimancheTome : 1/4Éditeur : Dargaud

Scénario : Fabien VehlmannDessin : Gwen de BonnevalColoriste : Walter

Collection : Poisson Pilote

Genres : Humour

Public : À partir de 3 ans

Prix : 11.99€

ma collection
ma wishlist
série

Le résumé de l'album

Samedi (un lézard rouge) et Dimanche (un lézard en vert) pêchent tranquillement sur leur petite île, quand Samedi est pris d'une crise de questionnite aiguë - pas grave mais pénible pour l'entourage. Il veut savoir un tas de trucs, et il veut explorer l'île pour obtenir des réponses. Dimanche aimerait mieux rester ici et pêcher bêtement, mais il est sympa. Alors il met son tee-shirt "spécial aventure", il embarque sa baignoire et c'est parti pour l'exploration. S'ensuit une épopée loufoque au cours de laquelle les deux copains apprennent des choses. Par exemple, trop de réponses idiotes, ça répond à rien. Et pour réussir ses crêpes, il faut un télescope ultra-performant. Et le paradis des cailloux, c'est barbant. Et le bonheur livré en kit, ça vous abrutit gravement. La quête est éprouvante. Il y a même un moment où Samedi craque. Il en a supermarre. Il n'est plus qu'un pauvre petit chiffon désespéré qui veut "tomber ici et puis rester tout mou sur le sol et puis pleurer". C'est affreusement triste. Sauf que ça finit bien : ils retrouveront leur plage et Samedi sera (presque) tout à fait guéri. Comme dit Samedi : "Tout ça donne à réfléchir." Sur la vie, la mort et le pourquoi du comment. L'humour est embusqué partout, dans chaque détail du dessin - très malin et émotif - et dans les dialogues, complètement craquants. Le résultat se lit à plusieurs degrés et devrait séduire aussi bien les adultes amateurs de BD inventive, que les enfants, généralement assez doués en matière de questionnite aiguë.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants