ZOO

Sea shepherd - T1 : Milagro (Juin 2020)

couverture de l'album Milagro

Série : Sea shepherdTome : 1/1Éditeur : Robinson

Scénario : Guillaume Mazurage, Guillaume-François MAZURAGEDessin : Guillaume-François MAZURAGEColoriste : 1ver2ânes

Collection : Robinson

Genres : Aventure

Public : Tout public

Prix : 11.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Inspiré par les équipes militantes pour la préservation des milieux naturels marins, parrainé par Christin et Mézières, le premier tome de Sea Shepherd captive l’attention tout au long de l'aventure humaine qu'il narre !

Témoin et acteur d’une expédition de sauvetage d’animaux marins, Guillaume Mazurage conte de manière claire et dynamique cette fiction documentaire. Guidé par son amour des océans et par les créateurs de Valérian et Laureline, Guillaume s’est embarqué sur un navire de l’organisation Sea Shepherd afin de lutter contre des contrebandiers, pêcheurs décimant une zone maritime protégée et les derniers spécimens d’une espèce de cétacés : les vaquitas. De ce séjour de deux semaines dans le golfe de Californie et des témoignages recueillis, l’auteur propose un récit que ne dédaignerait pas la journaliste Jeannette Pointu, créée par Marc Wasterlain.

Périlleux sauvetages

Après la découverte d’un environnement inhabituel et soumis au caprices des éléments, la BD décrit la vie quotidienne à bord, qui se révèle toute entière vouée à la recherche des filets déposés clandestinement. Sauvetage d’animaux, idéaux transcrits en actions pacifiques et déterminées, combats maritimes et beauté de la nature s’égrènent, amenant le lecteur, jeune ou adulte, à vivre cette aventure ancrée dans une réalité dramatique, révélatrice de la cupidité autant que des vertus humaines.

Le style graphique est d’une remarquable lisibilité. Les aspects techniques (navires, équipement, intérieurs) sont rendus avec cohérence. Simple sans être simpliste, il donne également à voir des personnages expressifs, presque réalistes en dépit d’une simplification des traits du visage. Jean-Claude Mézières, interrogé, affirme avoir longuement guidé Guillaume Mazurage. Comprendre « lui avoir fait revoir sa copie » jusqu’à ce résultat.. Il s’agit donc d’un dessin équilibré entre réalisme et caricature qui séduira les plus jeunes sans rebuter les adultes.

De son expérience personnelle et fort de ce parrainage bienveillant, Guillaume Mazurage tire un récit enthousiasmant, une lecture pour tous. Un auteur à suivre !

Pour aller plus loin

Anecdotes

Le difficile combat de Sea Shepherd pour la sauvegarde du milieu marin

Le 31 janvier 2019, le navire de Sea Shepherd, le M/V Farley Mowat, a été violemment attaqué par plus de 50 assaillants, se prétendant pêcheurs, à bord de 20 petites embarcations rapides. Le navire était en train de conduire une patrouille de protection marine à l’intérieur du refuge des vaquitas dans le haut du golfe de Californie, retirant de l’eau tous les filets maillants, seule solution pour Lire la suite...

Le Vaquita, en danger critique d’extinction

Vaquita, dessiné par Guillaume Mazurage

Vaquita, dessiné par Guillaume Mazurage

Le Vaquita est en danger critique d’extinction : il fait partie de la liste des 100 espèces les plus menacées au monde, établie par l’UICN en 2017.

Le vaquita, ou Marsouin du golfe de Californie, est un cétacé mesurant environ 1,50 m et pesant en moyenne 48 kg. Son corps gris est plus foncé sur le dos que sur le ventre ainsi qu’autour des yeux et de la bouche. Tous les deux ans, la femelle met bas Lire la suite...

2 anecdotes
Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (4)

belle découverte!

Posté le 20/06/2020 à 13h49

note de la critique de Régis

Une autre façon de sensibiliser et informer les Humains sur notre participation à la disparition des espèces et en fin de compte de l'humanité.
Belle initiative pour défendre leur combat qui devrait être celui de tous.

Posté le 15/06/2020 à 13h38

note de la critique de legeb

Si seulement c'était élémentaire mon cher Watson l'océan ne serait pas une chère loque !

Posté le 10/06/2020 à 09h10

je le veux

Posté le 09/06/2020 à 09h48