ZOO

Solo - Chemins tracés - T1 : Fortuna

couverture de l'album Fortuna

Série : Solo - Chemins tracésTome : 1/1Éditeur : Delcourt

Scénario : Oscar MartinDessin : Alvaro Iglesias

Genres : Aventure

Public : À partir de 9 ans

Prix : 14.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Fortuna était une jeune chatte quand sa famille a été assassinée. Pour survivre, elle devra suivre le livre rédigé par son père, afin de rentrer chez son grand-père. Mais dans un monde dévasté où l’on est soit le chasseur soit le repas, sa tâche sera loin d’être facile. Dans ce très beau spin-off de Solo, Oscar Martin a laissé le dessin à Alvaro Iglesias et ses chats ultra-expressifs.

Fortuna et sa famille cheminaient à travers les territoires dévastés, notant chaque jour sur le paysage et sur leur livre les marques de leur passage. Son monde s’écroule lorsque ses parents se font décimer par un groupe de chiens. Ce petit chaton attristé se saisit alors du livre qui peut la conduire vers son grand-père. Si le début du retour s’avère plutôt bien balisé, son chemin prend rapidement un détour inattendu qui va lui faire perdre les repères qu’elle avait prévu de suivre jusqu’à chez elle...

Pour ce récit initiatique centré sur Fortuna, Oscar Martin construit son intrigue entre présent solitaire et passé familial mystérieux. On voit cette chatte grandir et apprendre la dureté du monde au fur et à mesure des chemins de traverse. D’un chaton apeuré naîtra une voyageuse obstinée dont la véritable mission demeurera obscure une grande partie de son périple. Dès les premières pages, le lecteur de Solo reconnaîtra le goût pour les paysages âpres et la voix off d’Oscar Martin malgré le côté plus doux de Fortuna, qu’on doit au trait d’Alvaro Iglesias.

A sa patte anthropomorphique, le dessinateur dévoile son amour des félins, qu’il magnifie dans leurs émotions. Apeurés, féroces ou tout simplement attentifs, ses chats créent immédiatement l’empathie, sublimés au début du récit par les paysages enneigés. Les flash-back en nuances de gris sont d’une telle élégance qu’ils font oublier leur côté explicatif.

Chemins tracés ravira tous les amoureux du genre post-apocalyptique qu’ils aient lu Solo ou pas !

Pour aller plus loin

Jeu-concours Solo & Solo Chemins tracés
Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

J'aimerais bien gagner , ce serais fantastique

Posté le 25/03/2019 à 11h29