ZOO

Solo - T1 : Les Survivants du Chaos (Septembre 2014)

couverture de l'album Les Survivants du Chaos

Série : SoloTome : 1/5Éditeur : Delcourt

Scénario : Oscar MartinDessin : Oscar Martin

Collection : Contrebande

Genres : Aventure

Public : Tout public

Prix : 16.95€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Solo est une BD comme on aimerait en voir plus : de l’action de qualité, une réflexion qui ne s’embourbe pas dans de la philosophie de comptoir et un scénario bien bourrin !

Solo est le nom d’un jeune rat mutant qui vit isolé avec sa famille. Sa vie est ponctuée des chasses qu’il effectue avec son père mais le destin s’acharne sur lui et il se retrouve gladiateur. Dans une arène, il combat des mutants et des humains. Dans un monde constitué exclusivement de prédateurs carnivores, Solo passe son temps à tuer pour ne pas être tué, et mangé !

Oscar Martin ne s’est pas pris la tête dans d’intenses réflexions sur la nature de l’Homme avant de commencer à écrire Solo et il a été bien inspiré ! Le monde inventé par cet auteur est brutal et sans pitié, tout n’est que désert post-apocalyptique et décharges à ciel ouvert. Les seuls êtres capables de survivre dans cet univers hostile sont les carnivores : chiens, belettes, porcs, rats et autres mutants côtoient des humains qui ne valent pas mieux. Dans ce monde simple, il place son héros, un rat, et le laisse se débrouiller. C’est très efficace !

Ce rat est illustré d’une main de maître. Les traits, grossis et exagérés jusqu’à la limite du vraisemblable, collent parfaitement à cet univers chaotique. La vraie claque arrive dès le premier combat. Martin est un grand du mouvement et Solo, avec ses bastons à répétitions, lui permet de se défouler. On en redemande de cette orgie de face à face, rapides, efficaces et bien illustrés.

En bonus, ce premier tome offre un bestiaire qui catalogue les différentes races. Conquis par cet univers absurde, on attend avec impatience le tome suivant pour en apprendre plus sur ce monde sans foi ni loi, sauf celle du plus fort.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de nicholas

Monde Post-apocalyptique, où les mammifères sont devenus mutants et côtoient les hommes, toujours suprématistes. Un scénario très original, avec beaucoup d’action autour du personnage principal, Solo, un mutant Rat / Homme musclé et agile comme personne. Et en plus, très bel album de 112 pages ! Il y a de quoi lire...

Posté le 10/03/2019 à 20h51