ZOO

SpyGames - T1 : Dissidents

couverture de l'album Dissidents

Série : SpyGamesTome : 1/1Éditeur : Glénat BD

Scénario : Jean-David MorvanDessin : Jung-Gi Kim

Collection : Grafica

Genres : Aventure, Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 13.90€

  • ZOO
    note Zoo3.5

    Scénario

    3.0

    Dessin

    4.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album Dissidents

De nos jours, Ka Lei Ng, commissaire chinois de Hong Kong rompu aux arts martiaux, reçoit un appel concernant des coups de feu dans un appartement. Arrivé sur place, il découvre, outre des cadavres, un homme et une femme encagoulés qui s’enfuient aussitôt. Plus tard, c’est l’appartement entier qui est réduit en cendres, éliminant toutes les preuves. Le commissaire comprend alors qu’il a affaire à de véritables professionnels… Car en réalité, Hong Kong est cette année le théâtre d’une compétition extraordinaire : le « Kontest », sorte de Jeux olympiques des barbouzes. De redoutables agents secrets s’y affrontent à travers des épreuves spécifiques, avec à la clé les secrets d’État des pays participants. Mais cette fois-ci, la donne a changé. Une équipe de francs-tireurs internationaux, ne travaillant que pour eux-mêmes, a décidé d'entrer en jeu, éliminant dès les qualifications les joueurs américains !

Lire le synopsis

La critique ZOO sur l'album Dissidents

Des équipes d'agents secrets s'affrontent au nom de leurs pays respectifs dans une compétition où tous les coups sont permis : c'est le Kontest, qui se déroule à Hong Kong. Mais cette année, une équipe d'indépendants a décidé de participer sans prévenir et de jouer selon ses propres règles. Flingues à tout-va et dessin hyper-soigné pour cette BD d'espionnage franco-coréenne.

Pas de chance pour le commissaire Ka Lei Ng : le Kontest a lieu cette année sur son territoire, dans le plus grand secret mais pas franchement la plus grande discrétion. Cette compétition, dans laquelle des nations mettent en jeu leurs secrets d'état pour le sport, est en effet bousculée par des outsiders. Menés par une ferme intention de remporter la mise, ils traînent dans leur sillage un bon paquet de dommages collatéraux et ne laissent aucune trace derrière eux...

Le scénariste, Jean-David Morvan, sait s'entourer d'artistes talentueux, contribuant à faire émerger de nouveaux dessinateurs sur le marché français. C'est Kim Jung-Gi qui s'y colle ici, un Coréen dont le trait est réaliste et très dense. Son style extrêmement fouillé, notamment sur les décors, donne des illustrations très réussies, même si des noirs plus profonds auraient permis de mieux faire ressortir les détails. Des vidéos le montrant en train de créer des scènes entières avec une facilité déconcertante sont disponibles sur Internet et méritent le coup d’œil.

Quant au scénario, Morvan tient là une idée vraiment intéressante qui offre pas mal de possibilités. La mise en place du récit est assez classique : entrée en matière explosive, rencontre avec les personnages principaux, présentation des enjeux de la compétition et l'annonce finale de l'ouverture officielle des hostilités, les vraies. Si les personnages manquent un peu de relief pour l'instant, la mission est réussie : on attend déjà de voir comment la suite va évoluer.


Les 4 actualités autour de l'album Dissidents

Toutes les actualités
Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants