ZOO

The Goddamned - T1 : Avant le déluge (Mai 2017)

couverture de l'album Avant le déluge

Série : The GoddamnedTome : 1/2Éditeur : Urban Comics

Scénario : Jason AaronDessin : R.M. Guéra

Collection : Indies

Public : Tout public

Prix : 10.00€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Il y a 1 600 ans, Adam et Eve ont été chassé de l’Eden. Leur fils Caïn a tué son frère Abel. Maudit, il erre sur une Terre en proie à la violence et la haine qu’il a lui-même semé. Sa quête de la délivrance par la mort prendra peut-être fin lors de sa rencontre avec Noé... Un récit pré-déluge sombre, sanguinaire, écœurant parfois mais diablement efficace...

Dans un paysage désolé, un jeune découvre avec surprise Caïn, laissé pour mort quelques heures plus tôt. Ce dernier compte bien régler leur compte à ces « osseux » qui l’ont dépouillé et égorgé. Plein de haine, il arrive dans leur campement et commence le massacre.

Après le premier meurtre commis par Caïn, l’humanité s’enfonce dans la violence, le putride et le gore. Caïn, lui, ne croit en rien si ce n’est à la haine. Il espère seulement la mort tant il est rongé par la culpabilité. A travers son périple mortifère et éternel, nous rencontrons des Hommes qui s’apparentent plus à des bêtes vivant dans leur fange et se dévorant entre elles. On comprend vite les motivations du déluge à venir... Même la rencontre entre Caïn et Noé est détonante : plus Caïn se questionne plus Noé apparaît comme un dangereux fou... Son arche finit par faire frémir et la fin du tome nous laisse sur les genoux.

Le dessin dépeint sans fard des paysages dévastés, où sont parsemés des restes de corps. Il impose ainsi le désespoir et la violence de cette terre primitive. Les personnages remplissent les cases à la fois par leur présence et leur folie. Le sang est partout : âme sensible s’abstenir.

The Goddamned est une vision d'une terre pré-apocalyptique d'une terre pré-apocalyptique qui vous fera espérer le déluge !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants