ZOO

Thorgal Saga - T2 : Wendigo

couverture de l'album Wendigo

Série : Thorgal SagaTome : 2/2Éditeur : Le Lombard

Scénario : Fred DuvalDessin : Corentin RougeAuteur :

Collection : Hors Collection Dargaud

Genres : Aventure

Prix : 24.50€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    4.0

    Dessin

    4.0
  • Lecteurs
    note lecteurs4.0
    1 note pour 0 critique

Le synopsis de l'album Wendigo

Naviguant vers leurs terres depuis le pays Qâ, Thorgal, Aaricia et Jolan se retrouvent pris au beau milieu du conflit qui oppose le Peuple de l'Eau et celui de la Forêt. Leurs divinités respectives sont maintenant déchaînées, et rien ne pourra plus entraver le chaos de la guerre. Sauf, peut-être, une flèche taillée dans l'Arbre de Vie, tirée sur le redoutable Wendigo. Pour sauver Aaricia, enceinte et blessée, Thorgal n'a d'autre choix que de prendre parti et de se compromettre une nouvelle fois dans la folie des hommes.


Une aventure fléchée

Dans la nouvelle collection Thorgal Saga, l’enfant des étoiles découvre cette fois l’Amérique du Nord dans un récit qui respecte les fondamentaux de la série mère, porté par un beau dessin : Thorgal est séparé d’Aaricia le temps d’une quête dans laquelle il devra user de cette violence qu’il réprouve.

Séquence d’ouverture, servie par un dessin spectaculaire et immersif : une forêt dans la brume, une créature gigantesque semblant venue du fond des Enfers, le Wendigo, attaquée par un serpent non moins effrayant… et deux Amérindiens tapis derrière des feuillages. Car nous sommes en Amérique du Nord, cet épisode se situant juste après le cycle de Thorgal au pays Qâ publié dans les années 80.

Thorgal, Wendigo

Thorgal, Wendigo © Le Lombard, 2024

Dans cet album de plus de 120 pages, qui devait initialement s’appeler La Forêt verticale, Fred Duval reprend sans les bousculer les fondamentaux de la série mère : aventure, fantastique basé sur les mythes nordiques et humanisme. Ceux des arbres et Ceux des eaux s’affrontent, alors que ces Amérindiens devraient être frères. Aaricia, empoisonnée, ne recevra l’antidote que si Thorgal, le non-violent, tue le Wendigo. La quête est « simple » : aller au cœur du territoire ennemi couper la branche la plus haute de l’arbre le plus grand et en faire une flèche fatale pour le monstre. Au pied du même arbre pousse une plante qui permettra de sauver Aaricia. Duval joue avec les symboles de la vie et de la mort.

Même si l’émotion n’est pas aussi forte que dans les grands épisodes de Thorgal, le plaisir de la lecture est là, porté par le dessin à la fois élégant et puissant de Corentin Rouge. Il n’a pas cherché à se rapprocher du style de Grzegorz Rosinski, bien qu’il avoue avoir toujours été impressionné par son dessin différent, « proche du croquis et de la vie ». Le lecteur profitera donc du bel encrage de Rouge, dans la lignée de celui de Jean Giraud. Le dessinateur était de plus dans son adolescence fan absolu de l’univers viking. Il a pu ici s’en donner à cœur joie.

Article publié dans le Mag ZOO N°96 Janvier-Février 2024


L'actualité autour de l'album Wendigo

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants