ZOO

Titeuf - T18 : Suivez la mèche

couverture de l'album Suivez la mèche

Série : TiteufTome : 18/18Éditeur : Glénat BD

Dessin : ZepAuteur :

Collection : Tchô !

Genres : Humour

Public : De 3 à 15 ans

Prix : 11.50€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    4.0

    Dessin

    5.0
  • note lecteurs3.0
    1 note pour 1 critique

Le synopsis de l'album Suivez la mèche

Que ce soit en classe, pendant la récré, à la maison ou quand il est avec ses copains, Titeuf est toujours très attentif au monde qui l’entoure. Dans ce tout nouveau tome de gags ingénieux, tendres et totalement connectés à notre époque, Titeuf se frotte aux questions contemporaines telles que l’environnement, les réseaux sociaux, les dangers d’Internet et même un peu la science ! Il affronte la malédiction de l’appel au tableau avec ses équations impossibles, se confronte aux monstres de la vraie vie – qui ne sont pas toujours ceux qu’on croit – et bien sûr, se questionne sur l’amour et le désir, ces choses mystérieuses que son copain Hugo maîtrise un peu mieux que lui. Titeuf est fan de super-héros, il aime le sport mais aussi les animaux, et surtout il adore Ramatou, qui est devenue végétarienne. Pour elle, il est même prêt à revoir le contenu de son assiette ! En classe, Titeuf n’a pas vraiment fait de progrès fulgurants...

Lire le synopsis

Suivez la mèche

Nouvelle salve de gags pour Titeuf. Mais est-ce vraiment des gags ? Parfois non : Titeuf semble de plus en perdu dans ce monde empli de dangers. Aussi, après les envolées, la chute peut être grave, y compris celle en bas de page. Heureusement l’humour nous aide à vivre, rappelle Zep.

Titeuf a aujourd’hui plus de 30 ans mais, loin d’en avoir plein les baskets, il garde la mèche fièrement dressée de ses 8-10 ans ! Après avoir vécu une aventure longue dans le tome 17, Titeuf revient dans Suivez la mèche avec des gags en une page ou un peu plus plus quand le propos le nécessite.

Zep applique ce qui a fait le succès de la série : la compréhension du monde par son jeune héros ; une vision déformée, naïve, souvent erronée (mais parfois d’une logique implacable), restituée avec une langue imagée voire crue. Le monde change et Titeuf découvre la protection de l’environnement avec la limitation des emballages ou le végétarisme à la cantine, mais également l’intelligence artificielle et les pédophiles qui sévissent sur Tik Tok. Zep se sert de son petit personnage pour évoquer l’importance du consentement de l’autre pour un bisou, la fraternité qui inclut aussi les filles ou les « monstres » d’aujourd’hui qui ont remplacé ceux cachés dans le placard.

Titeuf reste cependant le sale gosse qui aime faire des pets pour choquer les filles. Cela permet d’ailleurs de ne pas verser dans une bien-pensance qui ferait perdre sa saveur à la série. Les préoccupations de Titeuf restent très terre-à-terre. Immature, il ne voit pas toujours beaucoup plus loin que le bout de sa mèche et c’est tant mieux !

Suivez la mèche

Suivez la mèche © Zep - Glénat

Le plaisir de voir des personnages expressifs

Le dessin de Zep est toujours aussi savoureux, qu’il s’agisse des expressions de Titeuf et des enfants qui l’entourent ou des « nouvelles têtes » telle celle de Monsieur Strange le professeur de mathématiques. Zep a l’air d’être cet éternel adolescent à la fois tout surpris du succès durable de son héros de papier mais très à l’aise dans la « grammaire titeufienne » qu’il a élaborée au fil des ans. Certains gags font d’ailleurs écho à d’autres déjà lus dans de précédents albums.

La série reste un des fers de lance des éditions Glénat qui sont reconnaissantes au gamin suisse. La preuve en est la statue de Titeuf devant l’immeuble de Glénat à Boulogne-Billancourt ou la sculpture de ce même personnage au-dessus de la porte du siège social de Glénat à Grenoble, l’ex-couvent Sainte-Cécile.

Conclusion de la lecture de la vingtaine de pages du tome 18 à laquelle nous avons pu avoir accès au moment où nous rédigeons ces lignes : suivre la mèche est en effet aller dans une bonne direction pour cette rentrée : l’humour est salutaire.

Article publié dans le Mag ZOO N°94 Septembre-Octobre 2023


Les 4 actualités autour de l'album Suivez la mèche

Toutes les actualités
Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaire et critiques (1)

note de la critique de Mkol

3.0

Sketches inégaux et sourires plutôt que rires

Le 04/12/2023 à 08h45