ZOO

Vesper - T1 : L'Amazone (Octobre 2021)

couverture de l'album L'Amazone

Série : VesperTome : 1/1Éditeur : Dargaud

Scénario : JérémyDessin : Jérémy

Genres : Fantastique

Prix : 14.50€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.0

Dessin

5.0

Sylvaestris : un royaume imaginaire où la violence prévaut. Vesper la guerrière aux talents de magicienne aura fort à faire pour y survivre au milieu des guerres et des complots. Un album habité par le souffle épique du dessin de Jérémy.

Récit d’heroic-fantasy mais pas que, Vesper nous attire avant tout par son dessin somptueux, foisonnant. Ses décors envoûtent par leur accent onirique. Ses couleurs peu conventionnelles contribuent à typer l’univers. Vesper est aussi le nom de l’héroïne, une guerrière splendide et dangereuse. Elle est « hybride », à moitié humaine, à moitié chimère. C’est sans doute pour cela qu’elle maitrise la magie, bien utile dans les combats. Elle est la compagne d’armes et d’oreiller (si tant soit peu que les oreillers existent dans cet univers) de Crimson Nyx, fils bâtard du roi.


Vesper est hybride : à moitié humaine et à moitié chimère

Vesper est hybride : à moitié humaine et à moitié chimère
© Dargaud, éditions 2021

A eux deux, ils permettent aux armées de l’Ekklesia de reprendre la ville sainte Valestiel, qui était occupée par les Sorajis, peuple nomade farouche et cornu. Mais surtout un peuple ayant connu l’esclavage, et qui aurait aspiré à avoir une terre pour vivre décemment. Hélas, Vesper et Crimson Nyx sont trahis et abandonné par le roi, qui préfère laisser œuvrer Redgrave, le sinistre inquisiteur. La magie est en outre rigoureusement interdite par l’Ekklesia. L’occasion parfaite pour faire tomber en disgrâce la belle guerrière et son amant.


Le tome 1 est rempli de scènes d'action épiques

Le tome 1 est rempli de scènes d'action épiques
© Dargaud, éditions 2021

Ce tome 1 L’amazone est semé de combats épiques et de scènes d’action, exercice auquel Jérémy excelle. En filigrane, on peut aussi lire une critique de la religion en tant qu’instrument de pouvoir et d’asservissement. Pour conter son histoire, l’auteur a choisi le parti pris d’une tonalité âpre, violente. Jusqu’à un final qui ne peut pas laisser indifférent. Et qui soit donne envie de lire la suite avec impatience, soit invite à s’arrêter là, un peu traumatisé. Cependant il est fort à parier qu’en feuilletant le tome 2, quand il paraîtra, le lecteur succombera à nouveau à la puissance du dessin de Jérémy...

Point important à ajouter, l’auteur a conçu un jeu autour de l’univers de Vesper « Ether Saga ». Pour prolonger la magie (sans mauvais jeu de mots !). A vos PC !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants