ZOO

West Legends - T5 : Wild Bill Hickok - Forty Bastards

couverture de l'album Wild Bill Hickok - Forty Bastards

Série : West LegendsTome : 5/3Éditeur : Soleil

Scénario : Nicolas Jarry, LaciColoriste : J Nanjan

Genres : Aventure, Western

Public : Tout public

Prix : 15.50€

  • ZOO
    note Zoo4.0

    Scénario

    4.5

    Dessin

    4.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis de l'album Wild Bill Hickok - Forty Bastards

Le train de Wild Bill Hickok déraille quelques heures après son départ. Isolés, les survivants ignorent que la plus grande menace n'est ni les Indiens ni les loups ni le froid, mais la cavalerie des Etats-Unis, avec à sa tête le pire des fils de putes que l'ouest ait connu, bien décidé à reprendre ce que Hickok lui a volé, quitte à tuer tous ceux qui se mettront en travers de son chemin.


La critique ZOO sur l'album Wild Bill Hickok - Forty Bastards

Un western très bien mené et au vitriol sur une tranche de vie de Wild Bill Hickok. Il doit ici affronter dans la montagne une bande de 40 bâtards qui veulent sa peau. Lors d’un hiver rigoureux, qui plus est. Un (nouveau) monde sans pitié.

Wild Bill Hickok n’est pas un tendre perdreau, loin de là. Et quand la famille Jackson se fait décimer par une partie de la bande de truands menée par le capitaine Custer (une ordure, malgré son grade), Hickok va régler ses comptes avec les fautifs. Quitte à devoir fuir par le train la ville dont il était Shérif. Puis tout déraille, à commencer par le train. C’est d’autant plus contrariant que Custer, qui tient furieusement à avoir la peau de Hickok, entraîne sa bande de « Forty Bastards » à travers les montagnes enneigées pour retrouver le train et l’impudent Shérif. Avec une rage surprenante : Custer fait d’habitude peu cas des décès de ceux qui l’entourent. Mais il semble que Hickok ait quelque chose que Custer tient absolument à récupérer...



West Legends t.5 - Wild Bill Hickok : Forty Bastards

West Legends t.5 - Wild Bill Hickok : Forty Bastards
© Soleil, éditions 2022

5ème personnalité de l’Ouest à être traitée dans la série West legends, Bill Hickok assume bien son statut. Nicolas Jarry le campe comme un homme certes amoral, mais courageux et rusé. Et les seconds rôles sont bien typés sans être trop lapidairement définis. Mention spéciale pour le vieil Indien au langage cru Crazy Red Knife, mais le chasseur de primes Old White Jack et la mystérieuse (et enceinte jusqu’aux dents) Tessa Brooks ne sont pas mal non plus, dans leur genre... Les dialogues sont incisifs, colorés. L’histoire est divisée en chapitre aux noms évocateurs tel « 36 salopards et un fils de pute ».



West Legends t.5 - Wild Bill Hickok : Forty Bastards

West Legends t.5 - Wild Bill Hickok : Forty Bastards
© Soleil, éditions 2022

La partie graphique est brillamment assurée par Laci, dessinateur serbe qui sait mettre en scène son propos. Ses paysages enneigés de montagne sont superbes. La composition des planches est très dynamique. Les scènes d’action (le récit n’en manque pas) sont réussies. C’est du grand spectacle. Jusqu’à la fin, qui n’est pas conventionnelle (mais nous ne spoilerons pas !).

En résumé, les amateurs de western et de bonnes histoires pleines de bruit et de fureur en auront pour leur argent, qu’ils n’hésitent pas à investir dans cet album !

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants