ZOO

XIII Mystery - T8 : Martha Shoebridge (Juin 2015)

couverture de l'album Martha Shoebridge

Série : XIII MysteryTome : 8/25Éditeur : Dargaud

Scénario : Joël Callède, Frank GiroudDessin : Sylvain Vallée, Colin WilsonColoriste : Bérengère Marquebreucq

Genres : Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 11.99€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Martha Shoebridge, jeune médecin, tombe amoureuse d’un homme politique au grand destin. Cet amour va devoir lutter contre l’appât du pouvoir et les manigances des rivales. Une plongée intéressante dans le passé de celle qui sauva XIII dans Le Jour du soleil noir.

Souvenez-vous, Martha Shoebridge, cette vieille dame un peu trop portée sur la bouteille qui soigne XIII dans le premier album de la série. On retrouve ce médecin révoqué pour découvrir où son alcoolisme puise ses racines. Il ne pouvait que naître d’une histoire d’amour contrariée. Cette histoire d’amour qui devra s’effacer devant les impératifs du pouvoir, elle l’a vécu avec le très puissant William Sheridan, bien sûr !

Ce lien amoureux entre deux personnages clefs de la série XIII est à la fois la force et la faiblesse du scénario. Si cette histoire d’amour contrarié entre cette femme et le futur président assassiné fait l’effet d’un hasard un peu gros, elle permet tout de même de porter des éclairages intelligents sur ces deux personnages. Heureusement Frank Giroud maîtrise impeccablement son scénario : ses multiples rebondissements prennent rapidement le lecteur au jeu.

Le dessin réaliste, le découpage resserré et dynamique de Colin Wilson collent à l’élan du scénario. Son trait reconnaissable a su coller à l’ambiance particulière de XIII au point que la dernière page bluffe de tant de ressemblance avec celles de William Vance. De quoi établir un lien magnifique entre ce tome et Le Jour du soleil noir.

Ce huitième tome réussit à faire oublier le principe d’une rencontre plus qu’improbable, par l’alliance d’un scénario abouti et d’un dessin marquant.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants