ZOO

XIII - T22 : Retour à Greenfalls

couverture de l'album Retour à Greenfalls

Série : XIIITome : 22/24Éditeur : Dargaud

Scénario : Yves SenteDessin : Iouri JigounovColoriste : Bérengère Marquebreucq

Genres : Polar / Thriller

Public : À partir de 12 ans

Prix : 11.99€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

2.0

Dessin

4.0

La fondation est vraiment prête à tout pour obtenir la collaboration de XIII, le dernier descendant des aventuriers du Mayflower. Les secrets enfouis dans sa mémoire obligent XIII à retourner sur les chemins de son enfance dans cet album à double tranchant.

Ce troisième tome du nouveau cycle de XIII fait corps avec le premier, ce qui est déjà une réussite en soi. Le rythme reste soutenu, les questions précédemment soulevées obtiennent pour certaines des réponses et pour d’autres un début de piste.

Cependant certaines incohérences peuvent troubler la fête des retrouvailles. Souvenez-vous dans le premier cycle il avait été impossible de récupérer quoique ce soit dans les décombres de l’orphelinat qui avait brulé. Ici, surprise, au détour d’une question anodine sur les archives, on retrouve le dossier de XIII !

On apprend aussi que XIII, après tout ce qui lui est arrivé, serait le dernier descendant des pionniers du Mayflower… Si cela continue, on va nous annoncer qu’il est aussi le descendant du dernier grand-maître des Templiers… Il arrive un moment dans le spectaculaire où il faut savoir s’arrêter sous peine de briser la magie du mystère. Enfin, dernière anicroche dans la narration, XIII, ce Jason Statham de la BD,  ne fait plus rien. Notre héros viril est relégué au rôle de pantin alors que ses amis bougent, font avancer l’histoire. Un peu comme si la série avait dérivé vers Il faut sauver le soldat XIII.

Heureusement, au dessin, la succession est réussie. Les trois tomes réalisés par Iouri Jigounov sont si proches de ceux de William Vance que l’unité graphique de la série est assurée.

Cet album ne gâche pas le plaisir de lire cette série légendaire. Ses quelques défauts doivent juste être corrigés par l’intrigue à venir pour ne pas laisser de côté les fans de la première heure.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants