ZOO

Yakari - T41 : Le fils de l'aigle (Octobre 2020)

couverture de l'album Le fils de l'aigle

Série : YakariTome : 41/41Éditeur : Le Lombard

Scénario : Joris Chamblain, DeribColoriste : Rébekah Paulovich

Genres : Aventure

Public : À partir de 3 ans

Prix : 10.95€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.0

L’enfant sioux qui parle aux animaux revient sur le devant de la scène avec un nouvel album et un film. Sans une ride, sa pédagogie écolo et son amour de la nature sont plus que jamais d’actualité !

Depuis 51 ans, Yakari, le papoose lakota court les plaines et les montagnes du Dakota, à la lisière du Canada. Crée par Derib et Job, Yakari a déjà connu une multitude de péripéties sur différents médiums : bandes dessinées, dessins animés, magazine… et même une comédie musicale (allemande !).
Après 39 albums, le scénariste Job a laissé sa place en 2016 à Chamblain (pour deux tomes), auquel succède maintenant Xavier Giacometti. Grand connaisseur de l’esprit du personnage, puisqu’il réalise la série animée (depuis 2005) et maintenant le film, Giacometti reprend le flambeau haut la main.



Alors, vieux et ringard, Yakari
? Avec toujours ce goût pour la nature et ce sens élevé de l’écologie concrète, Derib et Giacometti ne pouvaient être plus dans l’air du temps ! Pour accompagner la sortie du film, de nombreux ouvrages sont disponibles : livres du film chez Bayard, réédition du tome 1 et surtout, un nouvel album au Lombard...
Dans ce quarante-et-unième épisode, Le fils de l'aigle l’animal totem de Yakari, lui demande d’aider un aiglon coincé dans une crevasse. Grâce à son don (il parle aux animaux), à ses amis et à l’entraide, Yakari réussira à sauver l’oiseau et à faire ressortir le meilleur de chacun. La nature, l’écologie, l’amitié et la capacité à se surpasser sont des constantes intemporelles de la série, enclave protégée des affres de la société actuelle.

Pour accompagner le film, le premier tome est réédité avec un supplément de 8 pages autour du film et de son adaptation, et chaque album acheté permettra de planter un arbre ! On souhaite à Yakari encore plein d’aventures… et toujours plus de sioux !


Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants