ZOO

Jack Joseph, soudeur sous-marin (Juin 2013)

couverture de l'album Jack Joseph, soudeur sous-marin

Éditeur : Futuropolis

Scénario : Jeff LemireDessin : Jeff Lemire

Genres : Aventure

Public : À partir de 16 ans

Prix : 26.00€

ma collection
mes souhaits
mes lectures

Le résumé du comics

En qualité de soudeur sous-marin sur une plateforme pétrolière au large de la Nouvelle-Écosse, Jack Joseph a l’habitude de travailler sous grande pression sous marine. Mais personne ne l’a préparé à une autre forme de pression qui l’attend, celle de devenir prochainement père de famille. Plus ce moment s’approche, plus il semble vouloir s’isoler au fin fond de l’océan. C’est alors qu’il fait une rencontre sous-marine incroyable qui va révéler des souvenirs enfouis. Un plongeur inconnu lui fait retrouver une montre ancienne, avant de disparaître mystérieusement. Cette montre avait été offerte par le propre père de Jack, alors que celui-ci était un enfant. Fâché contre son père, alcoolique notoire, Jack avait jeté la montre dans l’océan. Peu de temps après, son père disparaissait à tout jamais. Rongé par une culpabilité enfouie, Jack Joseph revisite son histoire pour enfin comprendre ce qui s’était passé.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants

Commentaires et critiques (1)

note de la critique de SuperMax

C'est l'histoire d'un homme désorienté du nom de Jack Joseph. Il va avoir un fils, mais n'arrive pas à assumer son rôle de futur père tant il est obsédé par la figure de son propre paternel. Il faut dire que celui ci est mort en mer quand il était jeune, et qu'il a développé depuis une obsession pour les profondeurs. Bloqué dans le passé, il n'arrive pas à reprendre pied dans le futur qui l'attend avec sa femme.
Jack Joseph est une belle histoire, touchante et réaliste, sans mélodrame exagéré. A travers la réalité crue comme à travers les rêves fantasmés de Jack, on suit sa lente guérison et sa renaissance. C'est profond et léger, un paradoxe bien menée par le talentueux Jeff Lemire. Et que dire du graphisme si particulier ? Je crois que mentionner que la bande dessiné est entièrement faite à l'aquarelle suffira. Bref, que du bonheur.

Posté le 23/07/2013 à 23h28