ZOO

Damned (Mars 2016)

couverture de l'album Damned

Éditeur : Delcourt

Scénario : Steven GrantDessin : Mike ZeckColoriste : Kurt Goldzung

Collection : Contrebande

Genres : Comics, Polar / Thriller

Public : À partir de 16 ans

Prix : 15.50€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 2.5

Scénario

2.0

Dessin

2.5

La taule, le milieu, les agents de probation : tout ce petit monde a ses codes et ses valeurs. Mike a accepté un contrat d’honneur avec son pote et il veut le tenir quoiqu’il lui en coûte. Il aurait dû y réfléchir à deux fois avant de dire oui : la mafia n’est pas loin. Débute alors ce récit noir, à l’histoire assez convenue.

Mike Thorne, ancien soldat et ancien boxeur, sort de prison. Son agent de probation l’attend pour lui faire comprendre que durant les trois années de sa probation, il ne lui fera aucun cadeau. Mike est placé comme commis dans l’affaire d’un ancien détenu rangé. Sa réinsertion pourrait se passer tranquillement mais il doit partir pour New Convenant honorer une promesse...

Damned

Damned est centré sur un récit noir qui exploite toutes les ficelles du genre : son héros au grand cœur a été emprisonné pour une faute quasi légitime et une fois dehors tiendra contre vents et marées une promesse faite à son pote. Bien entendu, cette promesse va lui causer pas mal d’ennuis... Comme le rythme de ce récit s’avère particulièrement rapide, les personnages n’ont pas le temps de se densifier. Une fois l’album refermé, il reste une impression de survol de l’aventure avec des personnages monolithiques. Cette impression est d’autant plus frustrante qu’il y avait matière à faire une histoire dense et sombre à souhait.

Le dessin souffre lui aussi de cette course à la résolution de l’intrigue, notamment les visages des personnages qui semblent bouger d’une page à l’autre. Heureusement, la scénographie et le dynamisme des cases intéressants redonnent du pep’s à l’ensemble.

Cette histoire sombre très classique aurait mérité plus de profondeur.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants