ZOO

Fallen World (Février 2021)

couverture de l'album Fallen World

Éditeur : Bliss

Scénario : Dan AbnettDessin : Adam Pollina

Collection : Valiant

Genres : Comics

Prix : 17.50€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

L’éditeur américain Valiant a singulièrement réduit la voilure en termes de parutions depuis le début de la crise sanitaire en 2020. Alors quand une nouvelle mini-série complète comme Fallen World de Dan Abnett et Adam Pollina vient rassembler de nombreux personnages issus des temps futurs de cet univers, il convient de ne pas passer à côté.

Au 4e millénaire, la Terre a vu la chute d’orbite de la station spatiale Néo-Japon. Rai, son protecteur, a neutralisé « Père », l’IA tyran qui en régissait absolument tout. Maintenant, les survivants humains et synthétiques tentent de survivre dans les restes de la cité tombée. Alors que la Terre était peuplée de mutants animaux et que des guerriers religieux professent le retour… de Père.

Le cyborg Rai mène une bataille impossible pour l'humanité

Le cyborg Rai mène une bataille impossible pour l'humanité © Bliss Comics

Crossover Futuriste

Fallen World, c’est donc les retrouvailles entre Rai, le Guerrier Immortel, la géomancienne, Bloodshot et la War Mother. Autant de séries que l’on peut retrouver publiées chez Bliss Comics. Le romancier et scénariste Dan Abnett, dont c’est la première incursion dans le monde Valiant, parvient à se les approprier tous avec efficacité. Si Rai est évidemment le personnage central de ce futur, chaque autre héros parvient à prendre une juste place au vu de ses spécificités et de son histoire personnelle.

Les enjeux sont bien amenés et Abnett crée une ambiance post-apocalyptique tout à fait crédible. Chaque antagoniste apporte de l’intérêt à la menace globale. On appréciera le regard nuancé mais dur sur la foi, incarnée par le culte de Père. Et dans le même temps, le même regard porté sur la liberté individuelle face à la sécurité.

 la destruction d'un Néo-Japon

La destruction d'un Néo-Japon © Bliss Comics

Le retour d’Adam Pollina

Ce nom est bien connu des lecteurs de comic-books Marvel des années 90. Pollina représentait alors une forme de jeune garde que l’éditeur se plaisait à mettre en avant sur des titres bourrés d’action. Après une longue pause sous d’autres cieux créatifs, l’artiste revient avec une maîtrise assurée de son travail de narrateur. Le dessin est sans doute moins sombre qu’à une époque, mais cela apporte de la respiration à un contexte autrement difficile.

Fallen World offrira donc une première de qualité pour le scénariste Dan Abnett dans l’univers Valiant. Et aux lecteurs, une nouvelle dose d’an 4000 qui sera vraisemblablement amené à être poursuivi, vu la fin de l’histoire. Mais on ne s’en plaindra pas.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants