ZOO

The Resistance (Mars 2021)

couverture de l'album The Resistance
ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Quand JM Straczynski, le scénariste de la série télé Babylone V a annoncé revenir aux comics après une longue pause, chez le nouvel éditeur AWA, avec le solide Mike Deodato Jr au dessin, la nouvelle fit du bruit. Mais quand le numéro 1 de cette série consacrée à une pandémie mondiale décimant la planète, sortie par hasard en mars dernier, l’écho fut encore plus retentissant. Voici donc ce qu’il faut retenir de The Resistance, publié par Panini Comics par-delà les effets d’annonce.

Le pitch de The Resistance est simple. Quand une épidémie mondiale tue plusieurs centaines de millions de personnes à travers la planète et s’arrête subitement, les gouvernements apprécient, mais se méfient. Et quand tout aussi subitement, des survivants manifestent d’étranges pouvoirs faisant d’eux des menaces individuelles ou de potentiels héros, les pouvoirs resserrent la vis. Mais certains de ces êtres entendent bien riposter aux mesures liberticides.

Entendons-nous bien. Si The Resistance #1 est sorti aux USA le 18 mars 2020, en plein « boum » de l’épidémie de COVID-19, ce n’est qu’un hasard de calendrier. Les temps de créations et d’éditions sont suffisamment conséquents pour que le concept ait été « pitché » à l’éditeur de très nombreux mois avant l’apparition du virus en Chine. Cette concomitance prouve juste que la menace virale était tout à fait prévisible au vu du développement des activités humaines.


Un désastre mondial a fait des centaines de millions de morts

Un désastre mondial a fait des centaines de millions de morts
© Urban Comics


De Rising Stars à The Resistance

Surtout, il serait réducteur de penser que le scénario de JM Straczynski se limiterait à cette question d’actualité.

Sa première œuvre de bande dessinée publiée en 1999, Rising Stars, racontait déjà l’apparition soudaine de super-héros. La variation 2020 vient offrir un regard beaucoup plus politique. On sent l’influence du mandat de Trump. Il est question d’une dérive fasciste des USA, d’un représentant de « l’Etat profond » qui s’avère servir la démocratie et l'intérêt général plus que le président élu.

Dans le même temps, le propos reste très américain, avec une grande importance pour l’acte de résistance individuel, hors de tout contexte institutionnel constitué. Ces résistants tiennent fortement des « rebelles » qui se lèvent contre la Couronne britannique au 18e siècle.


Quel est la responsabilité humaine dans la tragédie?

Quel est la responsabilité humaine dans la tragédie?
© Urban Comics


Un dessinateur qui fait débat

Mike Deodato a commencé sa carrière dans un style particulièrement marqué «années 90». Dit autrement, avec des corps féminins hypersexualisés et de gros flingues. Mais au fil des années, l’artiste a su se détacher de cette image, quitte à aborder de nouvelles techniques numériques.

Les décors se travaillent à partir de photographies retraitées, les gouttières envahissent les pages… Cette évolution ne fait pas que des amateurs, mais apporte un surcroît de réalisme qui convient parfaitement aux intentions du scénariste.


Des humains se voient dotés de pouvoirs surhumains

Des humains se voient dotés de pouvoirs surhumains
© Urban Comics

Cette mini-série tout à fait intéressante et intense se positionne en point d’entrée pour un tout nouvel univers de super-héros réaliste et engagé. On aura plaisir à suivre le développement de cette proposition avec de nouveaux auteurs.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants