ZOO

The Batman's Grave (Mai 2021)

couverture de l'album The Batman's Grave

Éditeur : Urban Comics

Scénario : Warren Ellis, Bryan HitchColoriste : Alex Sinclair

Collection : DC Black Label

Genres : Comics

Prix : 29.00€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

D’étranges meurtres défraient la chronique à Gotham, toutes les victimes sont liées à la police ou au bureau du procureur. Batman enquête et remonte progressivement jusqu’au mystérieux Scom, un richissime chef de gang qui semble avoir des comptes à régler avec les forces de l’ordre!

Aujourd’hui, plus que jamais, Batman est partout, qu’il s’agisse des ventes de comics, de la multitude de titres le mettant en scène, des innombrables opérations marketing orchestrées par DC ou Urban Comics… Il n’est tout simplement plus possible de passer à côté de ce personnage iconique qui remplit les caisses de ses éditeurs et qui fait le bonheur de ses fans qui en veulent toujours plus.

Dans cet album qui rassemble la mini-série du même nom, le justicier chauve-souris doit affronter un énième adversaire qui menace encore une fois Gotham en mettant à mal son héros qui doit se débrouiller seul. Le scénario de Warren Ellis ne mise donc pas sur l’originalité en alignant, un par un, tous les poncifs de cet univers sombre et violent. Et même s’il reste intéressant de suivre la technique d’immersion du super-héros pour se glisser dans la peau des criminels (comme une flopée d’autres héros de série télé), on aurait pu s’attendre à un peu plus d’audace de la part de celui qui anima, il y a une vingtaine d’année, avec le même artiste, Bryan Hitch, les incroyables séries StormWatch et The Authority


Batman traque sans relâche son ennemi Scorn

Batman traque sans relâche son ennemi Scorn
© Urban Comics

Sans pour autant nier l’efficacité du récit, ni même du dessin, il faut bien reconnaître que ce volume reste assez convenu dans son ensemble. Un vilain qui ressemble à tant d’autres, un héros qui n’est plus si infaillible et le sentiment d’un incontournable chemin de croix qui semble être dorénavant la marque de fabrique du personnage.

Warren Ellis était alors au cœur de la polémique, on ne peut que voir en filigrane de l’intrigue son propre calvaire qui allait l’amener à interrompre momentanément sa carrière.



Batman doit habiter l’esprit d’une victime de meurtre

Batman doit habiter l’esprit d’une victime de meurtre
© Urban Comics

Malgré tout, The Batman’s Grave peut simplement se lire comme un film grand spectacle, avec tout ce qu’il faut comme rebondissements et effets pyrotechniques. C’est extrêmement bien rythmé, ça va à 200 à l’heure et on avale les planches sans s’en rendre compte… C’est peut-être déjà très bien, en fin de compte!

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants