ZOO

Lois Lane & le challenge de l'amitié (Juin 2021)

couverture de l'album Lois Lane & le challenge de l'amitié

Éditeur : Urban Comics

Scénario : Grace Ellis, Brittney WilliamsColoriste : Caitlin Quik

Collection : Urban Kids

Genres : Comics

Prix : 10.00€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

3.5

Dans ce nouveau titre de la collection Urban Kids, les éditions Urban comics continuent leur quête d’un lectorat plus jeune et résolument plus féminin. Avec Lois Lane et le challenge de l’amitié, Grace Ellis et Brittney Williams nous plongent, le temps d’un été, dans la vie de la jeune Lois Lane au cœur de turbulences adolescentes.

Lois Lane a treize ans et une meilleure amie, Kristen. Accro aux réseaux sociaux elle n’a qu’une idée en tête : faire le maximum de vues sur la toile, en usant de tous les moyens possibles. Mais quand un vol, qui met en péril la grande course cycliste estivale à laquelle elles participent, est commis, Lois est plus déterminée que jamais à résoudre le mystère, quitte à en oublier Kristen et à mettre en danger cette précieuse amitié !

Comics sans super-héros, Lois Lane et le challenge de l’amitié n’en garde pas moins les codes, références et clins d’œil au genre, sans que cela n’entrave la lecture des novices du style. Avec le récit simple et amusant d’une histoire d’amitié et de jalousie sur fonds d’enquête, l’album s’ancre dans l’air du temps avec une thématique qui parlera à un jeune public : l’addiction aux réseaux sociaux et l’image qu’ils nous renvoient de nous-mêmes. Le récit est à l’image de sa jeune héroïne, vif et drôle. Même si nous retrouvons bien le tempérament obstiné de la journaliste en devenir du Daily Planet, cette caractéristique apparaît bien être le seul lien qui relie cette jeune fille aux futures aventures de Superman, ce qui s’avère quelque peu décevant.


Les illustrations plutôt classiques, colorées et très expressives offrent une lecture dynamique et pleine de peps annonçant clairement la volonté de s’adresser à un public plus enfantin et plus genré.

Doté d’une morale simple et bienveillante, ce one shot à la lecture agréable mais sans surprise remplit parfaitement ses missions.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants