ZOO

Âme Augmentée

couverture de l'album Âme Augmentée

Éditeur : 404 éditions

Dessin : Ezra claytan DanielsAuteur : Traducteur : Philippe Touboul

Genres : Comics, Science-Fiction

Public : À partir de 16 ans

Prix : 26.50€

  • ZOO
    note Zoo5.0

    Scénario

    5.0

    Dessin

    5.0
  • Lecteurs
    note lecteurs
    0 critique

Le synopsis du comics Âme Augmentée

Pour leur 45e anniversaire de mariage, Hank et Molly Nonnar décident de se soumettre à une procédure expérimentale de rajeunissement. Mais leurs espoirs de jeunesse sont anéantis lorsque le couple est confronté au résultat : la naissance de doubles sévèrement défigurés mais intellectuellement et physiquement supérieurs.
Les Hank et Molly originaux peuvent-ils coexister dans le même monde que leurs clones ?

Dans Âme Augmentée, Ezra Claytan Daniels, lauréat du prix McDuffie, se pose la question de ce qui façonne notre identité : est-ce la capacité de notre esprit ou la physique de notre corps ? Une version récente et augmentée de vous-même est-elle toujours vous ?

Âme Augmentée a reçu le prix Dwayne McDuffie pour la diversité dans la bande dessinée, a été nominé pour les prix Eisner, Harvey, Ringo et Ignatz, et a été sélectionné comme l'un des meilleurs ouvrages par Publishers Weekly, Vulture, The Library Journal et Paste l'année de sa publication.


Version 2.0

Dans le silence d’un laboratoire, deux personnes s’endorment dans un sommeil artificiel, espérant qu’à leur réveil, l’expérience dont ils sont le sujet aura fonctionné au-delà de leurs espérances. Mais la science a parfois ses failles, l’inéluctable grain de sable…

La prochaine étape pour l’humanité sera peut-être celle où l’on sera capable d’améliorer les petites « interférences » du corps humain, rectifier la fragilité à la maladie, la puissance musculaire, une petite courbe disgracieuse qui n’a décidément rien à faire là… De quoi se réinventer plus grand, plus beau et pourquoi pas plus intelligent même. C’est ce que s’imaginent Molly et Hank en acceptant de servir de cobayes à un projet encore à l’état expérimental. Séduits par les schémas, par cette vision d’un avenir en version augmentée qui leur fera oublier leur âge avancé, ils signent en bas à droite, sous les caractères écrits en tout petit.

Mais à leur réveil, l’expérience s’est malencontreusement interrompue en cours de route. Ils découvrent alors qu’il s’agissait en fait de concevoir des cobayes sur lesquels on aurait effectué des améliorations génétiques. Désormais confrontés à leur double « interrompu », ces miroirs déformés dont les capacités continuent pourtant d’évoluer exponentiellement, Molly et Hank s’interrogent sur leur propre fragilité, sur leur mémoire qui s’étiole et ces souvenirs qui ne leur appartiennent progressivement plus.


Ezra Claytan Daniels propose un album d’une incroyable profondeur, servi par une mise en scène d’une très grande précision. Il offre la vision d’un avenir illusionné par des aspirations icariennes où finalement, à force de vouloir s’élever trop haut…

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants