ZOO

Gotham Academy - T2 : De mère en fille (Juin 2016)

couverture de l'album De mère en fille

Série : Gotham AcademyTome : 2/3Éditeur : Urban Comics

Scénario : Becky Cloonan, Brenden FletcherDessin : Mingjue Helen Chen, Karl Kerschl

Collection : DC Renaissance

Genres : Comics

Public : À partir de 12 ans

Prix : 17.50€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

À la Gotham Academy, les fantômes rodent et les mystères s'enchaînent. Alors qu'un certain Damian Wayne vient juste d'intégrer l'école, la jeune Olive Silverlock sent planer sur elle la menace d'une malédiction familiale... Bien ancré dans l'univers de Batman, ce comics nous entraîne dans des enquêtes palpitantes, menées par des personnages attachants et un dessin dynamique.

Le petit groupe d'amis mené par Olive et Maps est bien décidé à élucider tous les mystères qui entourent la Gotham Academy. Loups-garous, hommes chauve-souris, Gueule d'argile... Aucun danger ne les arrête. Mais une force mystérieuse semble vouloir prendre le contrôle d'Olive et la jeune fille a de plus en plus de mal à contrôler ses démons. Et lorsqu'elle découvre la vérité sur le passé de super-vilain de sa mère, ses barrières sont à deux doigts de s'effondrer...

Gotham Academy T.2

Comparable à l'univers d'Harry Potter, Gotham Academy nous fait suivre l'histoire d'adolescents dont l'école tient plus de la foire aux monstres que de l'établissement scolaire. Le petit groupe, formé par des personnages très différents, aux caractères bien marqués et attachants, fonctionne parfaitement et l'on suit avec grand intérêt les aventures de ces têtes brûlées. Le personnage de Maps, un rien garçon manqué, aventurière et enthousiaste à l'extrême est particulièrement réussi.

Gotham Academy T.2

Après deux chapitres indépendants, le récit principal reprend sur une histoire dessinée par la talentueuse Mingjue Helen Chen où intervient pour la première, et quasi-unique, fois Damian Wayne. Puis Karl Kerschl, dessinateur attitré, reprend avec un dessin et une mise en page toujours très dynamiques et des personnages très expressifs. Son style proche de l'animation donne un ton très jeune à la série.

Malgré l'absence remarquée du chevalier noir, les croisements avec l'univers de Batman donnent du relief à cette série et l'on est impatient de voir comment Olive va réussir à gérer la calamité qui plane sur les Silverlock depuis bien longtemps...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants