ZOO

Lazarus - T5 : Génocide programmé (Avril 2017)

couverture de l'album Génocide programmé

Série : LazarusTome : 5/7Éditeur : Glénat Comics

Scénario : Greg RuckaDessin : Michael Lark

Collection : Comics

Genres : Comics, Science-Fiction

Public : À partir de 12 ans

Prix : 15.95€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Tandis que les quinze familles qui dirigent le monde se livrent une guerre sans merci, Forever, la Lazare des Carlyle, est gravement blessée et sa remplaçante n’est pas prête tandis que Johanna, dirigeante par intérim de la famille, décide de jouer sur tous les tableaux pour s’assurer la victoire. Ce cinquième tome de Lazarus, tout en rebondissements, est haletant.

Une troupe d’élite saute d’un avion pour attaquer contre la famille Rausling. Six semaines plus tôt, Forever qui a été récupérée par sa famille est prise en charge dans le complexe séquoia de la famille Carlyle. Mal en point, la greffe d’une nouvelle jambe la laisse sur la touche pour un bon moment... Mais Johanna exige un rétablissement plus rapide car la Lazare suivante est bien trop jeune encore.

Centré sur la « méthode Johanna », ce cinquième tome montre des prises de décisions audacieuses de cette jeune Carlyle capable d’envoyer à la mort un tas de personnes mais aussi de faire preuve, du moins en apparence, de compréhension. Sa position vis-à-vis de Forever, qui cherche une vraie liberté de conscience et d’action, est à ne pas douter une des clés des prochains épisodes. La guerre entre les familles n’est pas oubliée pour autant : les combats parfois titanesques des Lazares tout comme les tactiques plus diplomatiques des familles sont au rendez-vous pour, bien entendu, se conclure sur un coup de théâtre.

Comme dans les autres opus, le dessin est un véritable carton. Le dynamisme, la tension de l’atmosphère ressortent à chaque page. Les combats sont réalistes, le choc des coups et les résultats des massacres Sautent aux yeux, pour un rendu toujours spectaculaire.

Génocide programmé se révèle comme un nouveau coup de maître de la série Lazarus.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants