ZOO

Nexus Omnibus - T1 (Avril 2022)

couverture de l'album

Série : Nexus OmnibusTome : 1/1Éditeur : Delirium

Scénario : Mike BaronDessin : The dude

Genres : Aventure

Public : À partir de 12 ans

Prix : 39.00€

ma collection
mes souhaits
série

Aux frontières de l'espace, un héros...

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

En 1981, Mike Baron et Steve Rude amorcent les aventures de leur héros Nexus. Ils intègrent un mouvement de dépoussiérage des codes du comics qui va marquer la décennie.

Dès les premières cases, nous rencontrons Horacio Hellpop plongé dans un liquide régénérant, les yeux fermés. Il découvre sa nouvelle vision qui lui montre le Colonel Hector Gonzalez y Vega, quelques années auparavant, alors qu’il dirigeait la police d’État paraguayenne, bourreau aux milliers de victimes qui s’échappa pour se trouver une nouvelle identité. Comme à chaque vision, le jeune homme comprend que sa prochaine mission, en tant que Nexus, consistera à aller éliminer celui qui vient de lui être désigné !

Complètement inscrit dans une décennie riche en concepts originaux, le duo Baron et Rude propose un nouveau type de héros qui, sous couvert de vagues missions « divines », rend une justice des plus expéditives en dégommant des tyrans coupables de génocide, à commencer par le propre père du hérosqui sera sa première victime. Si le conceptpeut sembler assez simple, les deux auteurs vont rapidement s’employer à en explorer toute la complexité et l’ambiguïté. Qu’il s’agisse des états d’âme d’Horatio quand il découvre la véritable nature de ses visions, de son éthique quand on lui demande d’aller « tuer » un prétendu bourreau, il reste un homme qui s’interroge continuellement face à ses responsabilités et son devoir.

L’univers de Nexus est foisonnant, peuplé d’une multitude de créatures qui entourent le héros, le tout magnifié par le dessin de Rude qui se révèle comme l’une des étoiles montantes des années 80. Nexus revient en France avec cette très belle édition. Indispensable !  

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants