ZOO

The Legion of Super-heroes - T1 : Millénium (Octobre 2020)

couverture de l'album Millénium

Série : The Legion of Super-heroes Tome : 1/1Éditeur : Urban Comics

Collection : Magazines Urban Comics

Genres : Comics

Prix : 19.00€

ma collection
mes souhaits
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.0

Dessin

5.0

Alors qu’il vient de suggérer la création d’une confédération des Planètes Unies, Superboy voit soudain apparaître devant lui un groupe de jeunes super-héros qui viennent l’inviter à les rejoindre au XXXième siècle ! Le fils de Superman découvre ainsi un monde fascinant auprès de cette nouvelle version de la Légion des super-héros !

Jusque-là, il est très vite apparu particulièrement difficile de traduire du Legion of Super-Heroes en France. Un univers atypique, très SF, tellement de membres, qu’on finit par s’y perdre et une histoire qui remonte jusqu’aux aux années 50 ! Pourtant, cet univers futuriste a de quoi passionner, de l’action, des combats, de la romance et des croisements réguliers avec d’autres personnages DC !


Le retour de la Legion of Super-heroes, rajeunie, dépoussiérée, pour un nouveau départ en fanfare

Le retour de la Legion of Super-heroes, rajeunie,
dépoussiérée, pour un nouveau départ en fanfare


Ainsi, profitant de la reprise de la série par la superstar Brian Bendis, Urban décide de lui redonner une nouvelle chance. Le scénariste, comme à son habitude, dépoussière complètement cet univers et le rend, malgré tout, bien plus accessible, plus moderne !

Dans ce premier volume il est donc question de reformuler les bases, d’insister sur la notion des Planètes Unies, des races multiples, de cet héritage qui s'est progressivement transmis au fil des siècles et qui est ranimé avec cette jeune équipe, certes quelques peu inexpérimentée, mais qui est là pour redynamiser tout ça.


L'intégration de Superboy au groupe n'est pas seulement symbolique, il ramène avec lui une certaine idée de l'héroïsme qui s'est progressivement perdu dans le temps, le souvenir d’un âge ou les héros faisaient régner la justice sur Terre ! Et c’est sur ces valeurs que Bendis va construire son récit. La Legion représente le futur, l’avenir qui s’est construit avec l’idée de cette confédération.

Toutefois, Bendis délaye beaucoup son intrigue, ce qui alourdit la démonstration. Il mène plusieurs barques en même temps, parlant de la cohésion du groupe, des intrigues politiques autour de ces planètes unies… Mais les pièces se mettent lentement en place, la formule est séduisante, on a envie de voir ou il va nous emmener ! D’autant qu’il est graphiquement très bien accompagné, avec Ryan Sook en tête ! La Legion of Super-Heroes s’offre donc un nouveau départ.

Urban nous propose en parallèle un volume qui reprend les premiers épisodes de la Saga Darkness, de Levitz et Giffen, sortie initialement en 82. Une belle occasion de faire d’une pierre deux coups ! Profitez-en !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants