ZOO

Seediq Bale, les guerriers de l'Arc-en-Ciel (Septembre 2013)

couverture de l'album Seediq Bale, les guerriers de l'Arc-en-Ciel

Éditeur : Akata

Scénario : Row-long ChiuDessin : Row-long Chiu

Genres : Historique

Prix : 23.50€

Voir la bande-annonce
ma collection
mes souhaits
mes lectures

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

Quand l’humiliation de trop eut lieu, les Guerriers de l’Arc-en-Ciel se soulevèrent. Armés de sabres recourbés, ils firent face à l’armée japonaise, suréquipée. Ce remake des cow-boys contre les Indiens en plein Taïwan des années 30 a le souffle épique et la beauté tragique des combats perdus d’avance.

Lorsque les Japonais envahissent Taiwan en 1895, ils sont loin de se douter que la révolte qui mobilisera plus de 2000 de leurs soldats naîtra à Wushe. Ce petit village en plein territoire aborigène sera pourtant le point de départ de plus de cinquante jours de révolte.

Avant Seediq Bale, peu de documents existaient sur le soulèvement des Seediq à qui l’on avait interdit tatouages rituels et fêtes traditionnelles. Row-Long Chiu a non seulement fait un travail d’historien et d’ethnologue mais il a, en plus, épousé la cause aborigène en narrant le soulèvement de leur point de vue.

Son récit ne nous épargne ni les vexations avant le conflit, ni les têtes coupées pendant, ni mesquineries des vainqueurs japonais. L’ensemble est partisan, certes, mais il sonne juste. Le tour de force est si réussi que l’on oublierait presque que cette révolte a débuté avec le massacre de japonais venus assister à une compétition sportive.

Aux nippons, les visages déformés, les sourires gingivaux et la bêtise en bandoulière ; aux Seediq l’air hiératique, le mouvement esthétique et la beauté sans faille : le dessin résume à lui seul tout le manichéisme de cet album. Mais aurait-on voulu un autre traitement de la situation, sachant que Row-Long Chiu a dû œuvrer pour que les témoignages recueillis chez les Seediq soient enfin pris en compte dans l’Histoire nationale ?

Plutôt qu’une histoire objective, cet auteur au trait sûr nous a offert un récit poignant où le courage est seul vainqueur. Cet hommage à un peuple qui a préféré mourir au combat plutôt que de vivre acculturé est majestueux, tout simplement...

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants