ZOO

Frankenstein (Février 2014)

couverture de l'album Frankenstein

Éditeur : Tonkam

Scénario : Junji ItoDessin : Junji Ito

Collection : Delcourt/Tonkam Seinen

Genres : Fantastique, Manga

Public : À partir de 12 ans

Prix : 15.20€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 3.5

Scénario

3.5

Dessin

4.0

Adapté à toutes les sauces, et pas toujours aux meilleures, le mythe de Frankenstein et de son monstre est un classique de la littérature fantastique du XIXe siècle. C'est un des maîtres du manga d'horreur qui s'y colle cette fois, avec la passion pour le morbide qu'on lui connaît.

Victor Frankenstein, étudiant en sciences, parvient à créer à partir de chairs décomposées un être vivant, à qui il ne manque pas même un orteil. Mais celui-ci s'enfuit, apprend à parler, se rend compte qu'il est loin de ressembler à un jeune premier et qu'il ne pourra échapper au rejet et à la solitude. A moins que son créateur, sous la menace, ne lui donne une compagne à son image.

Le récit ne s'éloigne de l'original que pour pallier les coupes nécessaires au format, assez court pour une histoire de cette ampleur. Mais l'auteur arrive à mettre en avant les thèmes essentiels : obsession, science mêlée à la folie, bonté corrompue par la méchanceté humaine... Il respecte également la structure en récits imbriqués. Trois voix se relaient : Frankenstein, sa créature et une personne extérieure à l'intrigue qui fait office d'auditeur. Cela permet un changement de point de vue intéressant.

Le style de Junji Ito sied bien à ce mythe morbide. Habitué des corps déformés, des mises en scène dérangeantes et des histoires glauques, il est dans son élément. Les traits classiques des personnages et des décors sont transformés par les jeux d'ombre qui posent l'ambiance. Quant aux cadavres, vivants ou non, ils sont dignes des meilleurs films d'horreurs, ceux qui n'utilisaient pas encore les effets spéciaux.

Ce volume clôt l'intégrale consacrée à Junji Ito par Tonkam, que l'on peut remercier pour ce vaste travail d'édition. Ce Frankenstein plaira certainement aux fans de l'auteur et permettra aux autres de rentrer dans son univers original par une voie connue.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants