ZOO

Un Océan de larmes (Septembre 2014)

couverture de l'album Un Océan de larmes

Éditeur : La Pastèque

Scénario : Seo HyeonDessin : Seo Hyeon

Genres : Humour

Public : De 6 à 11 ans

Prix : 13.00€

ma collection
mes souhaits

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.5

Dessin

3.5

Un petit garçon passe une très, très mauvaise journée. Alors le soir il se laisse aller à pleurer, dans un océan de larmes qui pourrait bien emporter tous ses soucis. Touchant, cet album jeunesse coréen tire sa force de ses superbes illustrations.

Quand on est enfant, il y a parfois maintes épreuves à affronter : les leçons qu'on a oubliées, les camarades sournois, les parents qui se disputent, la nourriture de la cantine... Ça fait beaucoup pour une journée. Alors au lieu de tout garder pour soi, un bon déluge de larmes ça fait du bien. Noyés les soucis, emportés les problèmes. Et puis quand c'est fini, il n'y a plus qu'à tout sécher... et à rigoler.

L'histoire en elle-même est assez simple, mais les enfants s'y reconnaîtront facilement. Qui n'a jamais eu envie de pleurer sans s'arrêter quand tout les petits tracas semblent se liguer contre nous ? L'auteur utilise l'image du déluge qui balaie tout pour faire passer l'idée que quand ça va mal, il vaut mieux parfois pleurer un bon coup. Ça soulage et ça évite d'avoir envie de taper tout le monde.


Si le texte est réduit au minimum, ce sont les superbes illustrations qui contribuent efficacement à faire passer ce message. Le mélange d'un style hachuré, faisant penser à de la gravure, et de personnages kawaï est étonnant et très réussi. Le résultat est stupéfiant sur les pleines pages, véritables tableaux foisonnant de détails. Les références à la culture populaire sont nombreuses, petit clin d’œil aux plus grands. Les monstres et les enfants à tête de légumes côtoient ainsi Spiderman, Pinocchio, Noé et son arche (déluge oblige), le Père Noël...

Un univers fantastique et poétique que les adultes se plairont à faire découvrir aux enfants.

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants