ZOO

999 têtards (Avril 2016)

couverture de l'album 999 têtards

Éditeur : Casterman

Scénario : Ken KimuraDessin : Yasunari Murakami

Collection : Les Albums Casterman

Genres : Aventure

Public : De 3 à 8 ans

Prix : 12.90€

ma collection
ma wishlist

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

3.0

Dessin

5.0

999 têtards dans une seule mare, ça fait beaucoup, il va vite falloir trouver un étang plus grand... On accompagne cette famille nombreuse dans la grande aventure de son déménagement, avec ce classique de la littérature jeunesse japonaise au graphisme follement drôle et élégant.

Par une belle journée d'été, 999 têtards sortent de leur œuf. 999 touts petits têtards qui se transforment bien vite en grenouilles plus si petites que ça. La fierté de papa et maman Grenouille ne résout pas ce nouveau problème : on est bien trop à l'étroit dans cette mare ! Déménager semble donc la solution toute indiquée. Mais le monde extérieur est plein de dangers et ces 101 batraciens risquent fort d'en faire les frais. Heureusement pour eux, le nombre fait la force et cette drôle d'aventure pleine de rebondissements se terminera dans d'heureux coassements.

999 têtards

Changer de maison, abandonner ses repères et bouleverser ses habitudes n'est jamais rassurant, d'autant plus lorsqu'il faut pour cela quitter le doux cocon familial pour la toute première fois. Dehors, c'est grand et plein de promesses... mais également de dangers. Et alerter ne suffit pas à protéger, au grand dam des parents qui seront d'ailleurs les premiers à se faire attaquer lors du parcours initiatique de leurs rejetons.

Le récit insiste fort sur les menaces du monde extérieur, au risque de devenir un peu anxiogène pour les plus jeunes lecteurs. C'est dommage, mais il ouvre également beaucoup d'autres pistes de réflexion, comme la recherche de sa place et la force des liens familiaux, à creuser à tout âge.

Ce road trip amphibien est illustré dans un style minimaliste et épuré, autant qu'expressif et joyeux, dans une sobre dominante de vert et de blanc. Cette indéniable réussite graphique doublée d'un thème porteur et universel est déjà un classique de la littérature enfantine...

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants