ZOO

Le roi cerf T.2 (Octobre 2022)

couverture de l'album Le roi cerf T.2

Éditeur : Casterman

Scénario : Taro Sekiguchi

Collection : Sakka

Genres : Manga, Seinen

Prix : 9.45€

ma collection
mes souhaits
mes lectures

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Van, un ancien guerrier, ressort vivant de l'attaque par des loups de la mine de sel dans laquelle il est fait prisonnier. La petite Yuna aussi. Dans ce second tome, ils fuient l'empire de Zol, qui veut prélever leur sang comme antidote au misstsual. Un scénario et un dessin qui avancent à cent à l'heure. Le résultat, c'est un beau manga en deux tomes, loin des séries commerciales à rallonge.

Van fut un courageux et méritant guerrier du clan des Rameaux. Mais ça, c'était avant que l'empire de Zol l'enferme. Esclave dans une mine de sel, il parvient à s'extraire une nuit, après une attaque de loups enragés qui véhiculent une bien vilaine maladie. Van et Yuna seront les seuls survivants. Dès lors, la fillette s'attache à celui qu'elle appelle son « Pôpa ». Mais il va falloir au valeureux combattant échapper à l'empire de Zol qui a lancé à ses trousses un médecin, Hoshalle, pour trouver l'antidote au fléau des loups.

Ce second tome du diptyque Le Roi cerf, adapté du long-métrage animé, est aussi captivant et abouti que le premier. Le lien qui unit Van et la petite Yuna est tendre, touchant. Il contraste avec la dureté des troupes de l'empire de Zol et la rugosité des combats. Van, qui avance sur son grand cerf, incarne la puissance et la noblesse de l'homme bon. Parviendra-t-il à échapper à Zol ? Pourra-t-il préserver Yuna et la garder à ses côtés, comme le souhaite éperdument l'enfant ? C'est ce qu'on découvre dans ce second tome.

Le Roi Cerf T.2

Le Roi Cerf T.2
© Casterman, 2022

Loin des manga mainstream qui s'inscrivent dans des séries commerciales interminables, Le Roi Cerf est le parfait exemple d'une œuvre courte, ramassée et de grande qualité. En deux volumes, Taro Sekiguchi réussit la prouesse d'adapter avec fougue et dynamisme la série de romans originaux de Nahoko Uehashi. Son scénario, simple et efficace, ne s'embarrasse pas de détails compliqués qui viendraient polluer la rapidité et la densité de la lecture : Le Roi Cerf se dévore à la vitesse de l'éclair. Aussi vite que la bondit la bête.

Graphiquement, le coup de crayon de l'auteur apporte une vraie vivacité aux humains et aux animaux : le cerf, bien sûr, mais aussi les loups, qui prennent une large place dans ce manga. La nature et le vivant y sont aux premières loges.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants