ZOO

Blame and so on

couverture de l'album

Série : Blame and so onÉditeur : Glénat Manga

Scénario : Tsutomu NiheiDessin : Tsutomu Nihei

Collection : Art Of

Genres : Manga

Prix : 24.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

5.0

Entre la réédition deluxe de Blame ! et l'exposition consacrée à Tsutomu Nihei au festival d'Angoulême, Glénat publie un recueil autour de son œuvre paru en 2003 au Japon. Une édition bijou pour un ouvrage que les fans se plairont à placer dans leur bibliothèque.

Art book retraçant en planches la carrière de Tsutomu Nihei, Blame ! and so on nous plonge dans l'univers de cet auteur de science-fiction incontournable. On y retrouvera des planches commentées de son œuvre maîtresse, mais aussi de séries plus mineures et de diverses collaborations sur des projets parfois non publiés en France. Des illustrations pour le personnage de Wolverine, pour Hellboy, Evangelion ou même Matrix se succèdent, ainsi que des dessins pour Megalomania : un projet qui semblait taillé pour Nihei, dans lequel on reconnaît sa fascination pour les architectures délirantes, hyperboliques, monstrueuses et vertigineuses. Le livre s'achève avec deux entretiens entre Nihei et Enki Bilal puis Guillermo Del Toro.

Les planches mettent en avant les personnages, bien plus que les environnements, et rendent hommage aux corps arachnéens, hybrides et mutants, déformés et étrangement beaux, dégénérés et surpuissants des créatures de Nihei. Elles donnent aussi à redécouvrir son usage brut et incroyablement organique de la couleur, dont on pouvait facilement oublier le relief dans le manga paru en petit format.

Côté édition, le livre s'offre un travail de maquette épuré, avec de jolis effets de numérotation. Seul défaut à surmonter : la petite taille du texte qui peut en rendre la lecture difficile.

Pour qui n'aura pas l'occasion d'aller à Angoulême, ce très bel ouvrage offre une mini-exposition à parcourir chez soi !

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants