ZOO

Entre les lignes - T6 (Octobre 2022)

couverture de l'album

Série : Entre les lignesTome : 6/7Éditeur : Kana

Scénario : Yamashita TomokoDessin : Yamashita Tomoko

Genres : Josei, Manga

Prix : 7.45€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

La critique ZOO

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

4.5

Alors que The Night beyond the Tricornered Window, dont 3 volumes sont d’ores et déjà disponibles chez Taïfu, rencontre un succès grandement mérité, Entre les Lignes, avec déjà 6 tomes au compteur, peine encore à trouver son public. Pourtant, nul doute qu’avec ce manga Tomoko Yamashita signe l’une des plus belles tranches de vie du moment !

Au lycée, Asa a rejoint un groupe et doit écrire les paroles de leur première composition. Problème : son texte manque d’âme. La jeune fille s’énerve contre sa propre médiocrité, et tâtonne encore pour s’émanciper de la comparaison à sa mère et à sa tante et mettre le doigt sur ce qui pourrait réellement l’animer… Se comprendre, comprendre les autres, panser ses blessures, accepter ses regrets, être à la hauteur et grandir, c’est tout ça Entre les Lignes !

Chaque volume du manga accomplit l’exploit d’être plus poignant que le précédent. Si la délicatesse et l’épure de son trait, qui fait toujours primer la lisibilité des émotions, composent des planches d’une apparente simplicité, l’autrice s’essaye à des mises en scène ambitieuses, comme lorsqu’elle consacre un chapitre à 3 visites à l’appartement des héroïnes en ne les présentant pas de manière chronologique mais entremêlée. La mise en valeur de l’introspection des personnages prend le pas sur la norme chronologique de la narration, et les rencontres, en se répondant, font émerger par leur co-existence une couche supplémentaire de sens. Un exercice de découpage ambitieux qui fait forte impression !

Le volume semble subtilement traversé par la question de l’amour romantique. Alors qu’Emiri, la meilleure amie d’Asa, fait une rencontre qui sera déterminante dans la découverte de son lesbianisme, Makio, indécise, continue de questionner les souvenirs de son histoire avec Shingo après que l’une de ses amies lui a confié ne plus laisser de place à ce type de relations dans sa vie. Asa, quant à elle, est amère de ne trouver personne à aimer de cette façon. Une nouvelle fois, les sentiments de chacun évoluent au contact de ceux des autres, dans des dialogues d’une
finesse impeccable. Seule ombre au tableau, la lourdeur et la maladresse de l’adaptation surannée de Pascale Simon, qui ne leur rend pas honneur et met franchement à mal le plaisir de lecture, et parfois même la compréhension…

Rarement un manga aura su brasser tant de thématiques tout en restant au plus proche de personnages si complexes et attachants. À la fois cru et délicat, Entre les Lignes s’impose comme l’un des plus grands mangas de ces dernières années, et Tomoko Yamashita comme une figure majeure de la scène contemporaine à ne surtout pas ignorer. Je ne peux que vous conseiller de vous pencher au plus vite sur son travail, dans l’espoir que nos éditeurs continuent de suivre son travail !

Entre les lignes - T.6

Entre les lignes - T.6
© Kana, 2022

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants