ZOO

Gunnm - Last Order - T16 (Juillet 2013)

couverture de l'album

Série : Gunnm - Last OrderTome : 16/19Éditeur : Glénat BD

Scénario : Yukito KishiroDessin : Yukito Kishiro

Collection : Seinen

Genres : Manga, Seinen

Public : À partir de 16 ans

Prix : 6.90€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 3.0

Scénario

3.0

Dessin

3.5

Ce seizième tome est entièrement consacré à la finale du ZOTT (Zenith of Things Tournament). Après avoir éliminé un à un leurs adversaires dans ce tournoi hors norme, l'équipe de Gally affronte celle de Toji dans un combat épique. Le dénouement du tournoi approche et les choses s'accélèrent dans ce manga de science-fiction bourré d'action.

Gally, Sechs et Zazie d'un côté. Toji, Zekka et Rakan de l'autre. Les équipes ont enfin débuté le combat final du ZOTT. Chacun s'est choisi un adversaire à sa mesure, pour des duels aux multiples rebondissements. Mais, en spectateurs peu conciliants, les représentants de Jupiter, l'une des grandes puissances éliminées prématurément, viennent perturber le combat. Le générateur de trou de ver dans le corps de Gally pourrait bien ainsi causer sa perte.

L'auteur nous aura bien fait poireauter pour en arriver à cette finale ! L'organisation de duels plutôt qu'un immense combat anarchique est bien utilisée. Cela facilite la compréhension de l'action tout en ménageant un fort suspense lors des changements de combattants. Mais comme d'habitude, des passages alambiqués aux termes techniques parfois incompréhensibles viennent parasiter les scènes d'action pure. Loin de trembler pour le sort de Gally (explosée et régénérée tous les deux tomes environ), on ne doute pas un instant de l'issue du combat.

Évidemment, Atsushi Kaneko excelle toujours autant dans la représentation des scènes d'action, celles-ci recouvrant la quasi-totalité de ce tome. Utilisant les qualités hors du commun de ses personnages quasi-indestructibles, il aboutit à des planches incroyables où les corps sont tordus, démembrés et explosés dans tous les sens. Même si le style est classique, le résultat est toujours impressionnant.

Mais pour ceux qui voulaient le fin mot de l'histoire, il faudra encore attendre le prochain tome. En espérant que l'auteur ne fasse pas à nouveau trop traîner ses combats...

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants