ZOO

Josée, le tigre et les poissons - T2 (Septembre 2022)

couverture de l'album

Série : Josée, le tigre et les poissonsTome : 2/2Éditeur : Delcourt

Scénario : Nao Emoto, Seiko TanabeDessin : Nao EmotoTraducteur : Lilian Lebrun

Collection : Moonlight. Manga

Genres : Josei, Manga

Prix : 7.99€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Ce second volet de Josée, le tigre et les poissons vient compléter chez Delcourt/ MoonLight l’adaptation manga de l’animé japonais du même nom. Nao Emoto porte avec efficacité le destin croisé de ces deux jeunes adultes, désireux l’un comme l’autre de prendre leur envol.

La grand-mère de Josée est décédée. Tsuneo s’inquiète pour la jeune femme qui se retrouve seule. Mais quand sa meilleure amie, jalouse, s’en mêle, alors Josée met Tsuneo à distance. Lui veut partir, Josée est clouée au sol. Ils ne pourront jamais se comprendre réellement.

Vis ma vie

Si la séparation entre les deux héros arrive de manière un peu abrupte, elle n’est pour autant pas dénuée de sens. En effet, les personnes en situation de handicap vivent des moments difficiles que les valides ne s’imaginent pas. La série ne s’attarde pas sur ces sujets concrets, elle ne les évoque que symboliquement. Mais cet état physiologique peut effectivement créer des barrières psychiques et sociales difficiles à faire tomber.

Alors cette seconde partie va offrir un effet de miroir. Sans divulgâcher, Tsuneo va pouvoir expérimenter la situation de Josée. Ce faisant, la jeune femme va pouvoir s’autoriser à faire tomber certaines barrières qu’elle a pu dresser dans sa propre vie. Car chacun devient peu à peu un exemple pour l’autre. Serait-ce suffisant pour leur permettre de se retrouver ? Réponse en lisant le manga.

Josée, le tigre et les poissons T.2

Josée, le tigre et les poissons T.2
©Delcourt, 2022

Nao Emoto, valeur sûre du Shojo

La dessinatrice Nao Emoto s’est vue confier la conversion en manga du film d’animation de Seiko Tanabe. Fragments d’elles, précédente série qu’elle a réalisé, lui a permis de structurer son dessin. Elle arrive sur ce diptyque avec une vraie confiance qui se ressent au fil des pages. Son trait est assuré, solide. Il transmet efficacement les émotions et retranscrit de même les ambiances particulières voulues dans l’œuvre originale. L’artiste semble devenir un autrice à suivre, dans le genre shojo.

Pas de risques de se lancer dans une œuvre longue et interminable. Josée, le tigre et les poissons se termine donc dès ce tome 2 et se confirme comme une jolie lecture. Celles et ceux qui n’ont pas vu le film peuvent tout à fait acheter les deux tomes, la lecture s’annoncera plaisante.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants