ZOO

Les chefs-d'oeuvre de Lovecraft : L'appel de Cthulhu (Septembre 2020)

couverture de l'album L'appel de Cthulhu

Série : Les chefs-d'oeuvre de LovecraftÉditeur : Ki-oon

Scénario : Gou Tanabe

Genres : Manga, Seinen

Prix : 17.00€

Voir la bande-annonce
ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.5

Scénario

4.5

Dessin

4.5

Quand on entend le nom de Lovecraft, on pense instantanément au mythe de Chtulhu, désormais, on y associera aussi le nom de Gou Tanabe. Après Les montagnes hallucinées, L'abîme du temps, et La couleur tombée du ciel, l'artiste japonais adapte avec brio l'œuvre fondatrice du célèbre mythe créé par l'auteur de SF.

1926. Providence. À la mort de son grand-oncle archéologue, Francis Thurston hérite de toutes ses possessions, parmi lesquelles une mystérieuse boîte fermée à clé renfermant son journal et autres documents relatifs à un certain mythe de Chtulhu, religion des Grands Anciens. Intrigué par les écrits de son aïeul, Francis décide de suivre à son tour la piste de ce culte étrange et inconnu, dévoilant petit à petit une vérité de plus en plus terrifiante et insoutenable, jusqu'à en perdre la raison.

Gou Tanabe adapte encore les chefs-d'oeuvre de Lovecraft

Gou Tanabe adapte encore les chefs-d'oeuvre de Lovecraft
© Ki-oon

Gou Tanabe réussit le tour de force d'adapter l'un des textes les plus fameux de Lovecraft, pourtant réputés inadaptables. Le mangaka parvient à retranscrire avec justesse la tension grandissante, le suspense et la frayeur présents dans le récit initial. Tout en gardant intacte la structure narrative originale fondée sur différents temps et points de vue, Tanabe offre un récit fluide et hypnotisant. Avec une grande maîtrise, l'auteur offre une montée en puissance de la tension et de l'épouvante qui ne peut laisser le lecteur insensible.

Gou Tanabe offre encore une fois une œuvre graphique d'une grande force. Toutes en noir et blanc, avec des contrastes qui éclairent ou laissent dans l'ombre, les planches transpirent l'effroi, la terreur et le mystère. Les paysages, incroyables, fourmillent de détails. Les traits, fins, réalistes et précis, collent au plus près du texte et aux émotions des personnages. Tanabe parvient à mettre en images ce qui semblait inmontrable.


Cet oeuvre donne une ampleur et une cohérence nouvelles à l'univers de Lovercraft

Cette œuvre donne une ampleur à l'univers de Lovercraft
© Ki-oon

Gou Tanabe réussit là une superbe adaptation de ce célèbre récit glaçant et fascinant, naviguant entre cauchemar, réalité et folie. On a hâte de découvrir les prochains projets du mangaka.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants