ZOO

Lost Lad London - T1 (Novembre 2022)

couverture de l'album

Série : Lost Lad LondonTome : 1/1Éditeur : Ki-oon

Scénario : Shima ShinyaDessin : Shima Shinya

Genres : Manga, Seinen

Prix : 9.95€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

Long live the dead mayor

Note ZOO 5.0

Scénario

5.0

Dessin

5.0

Premier manga impératif d’une autrice aux racines profondément cosmopolites, Lost Lad London débarque à pas feutrés chez Ki-oon puis dans vos étagères.

Un calme étudiant cartésien à l’autonomie chevillée au corps et un enquêteur dévoré par les fantômes de son passé se rejoignent au nexus d’un meurtre politique très médiatisé. AL, l’étudiant, ne comprend pas son implication dans celui-ci mais ne peut échapper au tumulte. Ellis, le policier, y découvre un nœud gordien identique à celui qui l’a transformé en bourreau de travail poussif tant d’années auparavant. Leurs indécisions partagées vont les mener à faire front commun. Prendre les choses en main, bien que déconseillé, sera fatalement le meilleur moyen d’éviter que quelqu’un d’autre ne se vautre dans les conclusions faciles qu’offre à priori l’affaire. Ils sont malheureusement assez mal équipés pour mener l’enquête. Al est un pur néophyte déprimé et Ellis plâtré dans tous les sens. Cerise sur le cheesecake, les indices qui s’empilent ne sont pas de nature à leur faciliter la vie et quelqu’un leur complexifie consciemment la tâche.

Lost Lad London, T. 1

Lost Lad London, T. 1
©Ki-oon, 2022

AFFAIRE CLASSE LOIN D’ÊTRE CLASSÉE

Shinya Shima use d’un style général détonnant et inhabituel qui recherche l’élégance dans la précision de la sobriété. Son dénuement graphique apparent emprunte à d’autres formes de démonstrations visuelles. En hiérarchisant les importances en nuances de sombre, elle marque un univers ou la lumière est une donnée tangible et omniprésente. Ce polar, qui joue sur les rouages nés des efforts cognitifs précautionneux de ses participants plutôt que sur l’adrénaline facile de la confrontation musclée à l’américaine, en bénéficie infiniment. Tout y est mesuré avec précision, les mines, les regards, les postures, les interactions, la sècheresse des réponses et la progression intime du récit. Le récit a maturé dans des inspirations narratives internationales, s’est forgé grâce à des techniques artistiques de graphisme et utilise avec intelligence les outils informatiques modernes de dessin pour créer un langage qui lui est propre. Lost Lad London est la preuve enthousiasmante que le manga est capable de passer une nouvelle étape évolutive.

Article publié dans le Mag ZOO N°89 Novembre-Décembre 2022

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants