ZOO

Pline - T5 : Sous les vents d'Eole (Janvier 2018)

couverture de l'album Sous les vents d'Eole

Série : PlineTome : 5/6Éditeur : Casterman

Scénario : Tori Miki, Mari YamazakiDessin : Tori Miki, Mari Yamazaki

Collection : Sakka

Genres : Historique, Manga, Seinen

Public : À partir de 12 ans

Prix : 8.45€

ma collection
ma wishlist
série

La critique ZOO

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

En écoutant les récits d'un voyageur au long cours, Pline prend une grande décision : changement de plan, il va faire route vers l'Afrique ! Dans ce cinquième tome de Pline, Mari Yamazaki et Tori Miki nous dévoilent un Pline l'Ancien prêt à tout pour la découverte scientifique, tout en continuant de nous régaler de leurs superbes illustrations des paysages de la Rome antique.

Les récits improbables de Larcius sur les découvertes qu'il a faites en Éthiopie ont décidé Pline à aller sur le terrain pour étayer ses théories. Et c'est parti pour un long voyage en bateau, direction l'Afrique. Ce qui n'est pas du goût de tous ses compagnons... En chemin, ils feront une halte sur les îles Éoliennes, où l'activité volcanique est tout aussi explosive que dans la région de l'Etna...

On est encore loin de l'éruption du Vésuve, qui arrivera quelques années plus tard et dont les protagonistes ignorent encore le caractère volcanique, mais le cerveau de Pline est en ébullition. Les auteurs nous font suivre l'évolution de son raisonnement comme une enquête policière. Les indices convergent tous vers la même hypothèse, et l'on se surprend à souhaiter que Pline refasse l'histoire en évitant les morts qui ne manqueront pourtant pas d'arriver.

C'est le talent des auteurs qui parvient à rendre cette fiction si passionnante : ils nous livrent un habile mélange de réalisme (la navigation est à l'honneur dans ce tome) et de fantaisie. La vision des tribus éthiopiennes complètement fantasmées est notamment rendue par un graphisme incroyable, tout droit sorti d'un cauchemar sous acide. Nous rappelant ainsi que tout scientifique qu'il est, Pline n'en reste pas moins marqué par les croyances de son époque. On a hâte de voir la suite du voyage...

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants