ZOO

Une sacrée mamie - T3 : Edition double (Août 2022)

couverture de l'album Edition double

Série : Une sacrée mamieTome : 3/11Éditeur : Delcourt

Scénario : Saburô Ishikawa, Yôshichi ShimadaDessin : Saburô IshikawaColoriste : Saburô IshikawaTraducteur : Tetsuya Yano

Collection : Seinen

Genres : Manga, Seinen

Prix : 15.00€

ma collection
mes souhaits
mes lectures
série

Du côté de chez grand-mère

Note ZOO 4.0

Scénario

4.0

Dessin

4.0

Si le quotidien à la campagne, avec sa grand-mère, est parfois difficile pour le jeune Akihiro, il a aussi conscience que c’est pour lui une expérience de vie enrichissante.

Cette autofiction nous entraîne à la fin des années 50 dans les pas de l’auteur. Il nous raconte sa jeunesse auprès de sa grand-mère, extrêmement débrouillarde, qui parvient, malgré ses moyens assez limités, à assurer le quotidien de son petit-fils. Ce dernier grandit donc tranquillement, avec tout ce qui peut rythmer l’existence d’un jeune garçon : les copains, l’école, les bonbons, les devoirs et les multiples leçons qui servent de trame à tous les chapitres de ce volume ! Toutefois, cette chronique rurale qui pourrait ressembler à tant d’autres, se distingue par le ton léger de l’écriture, l’humour des saynètes et cette façon de dédramatiser un quotidien qui pourrait être bien plus chargé en pathos ! Nous ne sommes pas là pour nous apitoyer sur le sort du jeune Akihiro, sur la pauvreté et la sobriété de sa maison, mais bel et bien pour savourer la simplicité qui enveloppe les personnages, loin des artifices inutiles de la ville. Progressivement, le garçon apprend à apprécier et à se satisfaire de ce qu’il a, tout en vivant certainement les plus belles années de sa jeune vie, sans chichis.


Une sacrée mamie, édition double tome 3
©GABAI -SAGA NO GABAI BAACHAN- (c) 2005 by Youshichi Shimada, Saburo / SHUEISHA Inc.

Et c’est tout l’intérêt de cette série, loin des grandes aventures, des enjeux historiques, on est surtout touché par ce qui se dégage de ces pages, un retour aux sources, des héros qui n’en sont pas, qui vivent sous nos yeux, font des erreurs, des farces, pleurent, rient, n’aspirent à rien de plus que ce qu’ils ont sous les yeux...

On termine la lecture de la dernière page avec le sentiment d’avoir passé un très bon moment, tout simplement !

Article publié dans le mag ZOO MANGA N°4 Juillet-Août 2022

Haut de page

Commentez et critiquez

1200 caractères restants