ZOO

Nocturnes rouges

Genre(s) : Heroic fantasy

En cours / 7 tomes

Auteur(s) : Denis Dufourg, Looky, Lyse, Emmanuel Nhieu

  • Presse
    2.1
    7 critiques
  • Libraires
    0 critique
  • Lecteurs
    0 critique

Le résumé de la série

Depuis la nuit des temps, les vampires sévissent sur le monde d'Éthyl. Depuis la nuit des temps, une poignée d'êtres humains se dresse face à ce fléau. La petite May n'a pas choisi sa destinée. Comme le veut la tradition, elle sera une chasseuse de vampires. Ici commence son voyage initiatique. Premier tome d'une nouvelle série sur les vampires -encore une ? Eh bien non, pas encore une. « Nocturnes rouges » rompt avec tout ce qui existe déjà dans ce genre qu'on pouvait craindre totalement éculé. Parce qu'Emmanuel Nhieu a eu la bonne idée d'en faire une histoire mi-humoristique mi-onirique. Pour le premier album de sa première série, cet élève d'Arleston et Tarquin prouve en tout cas qu'il a tout compris. Non seulement, il se confond parfaitement dans le paysage des productions Soleil, mais en outre, son récit est efficace et plaisant. D'un côté, les vampires et leur maître. De l'autre, les chasseurs de vampires. Entre les deux : une malédiction. Ethan le chasseur a été forcé de boire du sang, il va à son tour devenir un vampire. Il envoie donc sa fille auprès de son frère, le très respecté (mais pas très respectable) Granite. Et voilà qu'une gamine haute comme trois pommes se retrouve télescopée dans une histoire de quête dont le but est le sauvetage de son propre père. Des ingrédients qui différencient franchement cette série de concurrentes potentielles dans le domaine du vampirisme et la rapprochent au contraire des récits d'Arleston et consorts. J'avoue, j'ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce premier album qui, pour être de facture classique, n'en est pas moins très réussi. Pour un nouveau venu, Emmanuel Nhieu se débrouille bien.

Les albums

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants