ZOO

200 planches de Blake et Mortimer envolées

Après des mois d’enquête, le journal belge Le Soir révèle le casse BD du siècle : la disparition de 200 originaux d'Edgar P. Jacobs, le créateur de Blake et Mortimer. Confiées à la fondation Jacobs et conservées dans des coffres forts, elles ont pourtant été vendues…

Le plan d’Edgar P. Jacobs était parfait : il avait créé une fondation pour conserver, entre autres, ses planches et croquis en vue d'expositions. Malgré toutes ces précautions, trente ans et quatre coffres forts plus tard, de nombreux originaux ont été vendus sous le manteau à des collectionneurs.

Couverture de La Marque jaune

La première question est, comme le souligne Le Soir : « Qui a joué avec les clés des coffres ? » mais aussi de remonter toute la chaîne de ces ventes illégales des galeristes aux collectionneurs. Si l’on sait à présent que 200 originaux sont dans la nature, l'hémorragie est stoppée : la Fondation Jacobs est en liquidation judiciaire et l’ensemble de ses collections remise à la Fondation Roi Baudouin. Mais l’enquête pour retrouver ces trésors du neuvième art dispersées au gré des collections privées ne fait que commencer...

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants

Commentaires (1)

Je verrais bien ici le début d'un scénario des aventures de Philip et Francis :-)

Posté le 18/09/2017 à 22h50