ZOO

Covid-19 : Décès de Juan Giménez, le dessinateur de la Caste des Métabarons

C’est avec tristesse que nous apprenons de la part des éditions Glénat le décès cette nuit de Juan Giménez emporté par le Covid-19 à l’âge de 76 ans en Argentine à Mendoza.

Juan Giménez est né en 1943 à Mendoza, Argentine. Il commence sa carrière comme dessinateur pour d'importants éditeurs argentins. Puis il s'installe en Europe et en 1981, Glénat publie son premier album en français : L'Étoile Noire. La même année, il a collaboré sur le film Heavy Metal produit au Canada en réalisant le storyboard, le concept-art et la mise en scène de la séquence Harry Canyon.

Parmi les récompenses internationales qu'il a obtenu, on peut citer : Meilleur artiste choisi par les lecteurs du magazine international Comix 1984 et 1983, 84, 85 et 90 ; Prix du meilleur caricaturiste au Comic et Illustration de Barcelone en 1984, Yellow Kid accordée par la mairie international de la BD de Lucques en 1990 ; Bulle d'Or en France en 1994. Ses œuvres ont été exposées au Centre Georges Pomidou de Paris en 1997. Suivront (chez Glénat, Dargaud, Bagheera et Albin Michel) La Véritable Histoire de Léo Roa, Mutante, Le Quatrième Pouvoir, Le Regard de l'Apocalypse et Titania. En 1992, il collabore avec Alejandro Jodorowsky sur sa plus fameuse série, qui se terminera en 2004 après 8 tomes et un hors série : La Caste des Méta-Barons. C'est notamment cette série qui fit de lui l'un des dessinateurs de S.F. les plus admirés de la bande dessinée.

Gimenez a également publié des recueils d'illustrations. Son dernier album publié était Moi, Dragon, en 2010. À partir de 2011, il dessine sur un scénario de Richard Malka la série de S.-F. Segments chez Glénat. En 2015, il publie chez le même éditeur, l’un de ses albums les plus personnels, une somptueuse épopée de chair et métal, Moi, Dragon.



Nos pensées vont à sa famille et ses amis.

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants