ZOO

Le DC Bloodbath continue

Le propriétaire de DC Comics, Warner Bros, a subi une autre série de licenciements cette semaine comme le présente le site américain Bleeding cool. Malheureusement, cette nouvelle signifie qu’un certain nombre d’employés de DC Comics ont également été informés qu’ils ne travailleront plus pour l’éditeur. DC a déjà traversé une série de hauts responsables qui ont été remerciés il y a trois mois, bis repetita.


Comme Superman, DC subi son

Comme Superman, DC subi son "Bloodbath"


Aucune déclaration officielle n’a été faite de la part de DC Comics. Ce seraient les personnes les plus expérimentées, les plus anciennes au sein de DC Comics, qui risquent le plus d’être licenciées. On parle par exemple de Michele Wells, qui supervisait pourtant le développement de la ligne de romans graphiques jeunesse, avec succès, est donc congédiée de DC Comics ou Adam Philips, directeur des services marketing de DC, en poste depuis 26 ans.

Daniel Cherry III, le nouveau directeur général de DC Comics, fait exactement ce qu’il a été amené à DC par la présidente de Warner Bros, Pamela Lifford: calculer la réduction des effectifs, évaluer les exigences minimales, licencier les personnes les mieux rémunérées, promouvoir les juniors avec de petites augmentations

En tous cas, les médias américains appellent déjà ce mois de novembre ce mois de novembre le « DC Bloodbath II » (le bain de sang de DC Comics). La bonne nouvelle de la nomination de Marie Javins en tant que seule rédactrice en chef de l'éditeur à deux lettres n’était donc que pour cacher un peu plus cette mauvaise vague ?

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants