ZOO

La bande dessinée hommage à Diego Maradona

« El pibe de oro » Diego Maradona, la grande icône du football au côté du roi Pelé, s’est éteint ce mercredi 25 novembre à l’âge de 60 ans. Les hommages se multiplient dans le monde pour celui que beaucoup appelaient « le Dieu du football ». Sa légende à traverser les âges, surtout en Italie et en Argentine, où il s’est illustré. L’histoire du milieu offensif a bien évidemment eu le droit à son adaptation en bande dessinée.


Cette bande dessinée retrace les mauvais moment de la carrière de Maradona

Cette bande dessinée retrace les mauvais moments de la carrière de Maradona

Vous connaissez la main de Dieu, ou plutôt celle de Diego Armando Maradona ? Le 22 juin 1986, Diego Armando Maradona foule l'herbe verte du stade Azteca de Mexico, où se disputaient les quarts de finale du Mondial de Football entre l'Argentine et l'Angleterre. Génie ou tricheur, le héros du match marquera un but de la main camouflé d’une tête pour offrir le tire à son pays. Ce fait de jeu fait partie de l’histoire du sport, « la main de Dieu » sera le titre choisi par l’auteur italien Paolo Castaldi dans sa BD biographique dédiée à Maradona paru en 2014 en France.


« Moi, je cours, moi, je lutte, mais surtout je dialogue avec le ballon pour amuser les personnes » - Diego Maradona

« Moi, je cours, moi, je lutte,
mais surtout, je dialogue avec le ballon pour amuser les personnes »
Diego Maradona

Le « Gamin En Or », la « Main De Dieu », le plus beau but de l'histoire du football, les scudetti conquis à Naples contre les grandes et puissantes équipes du calcio italiennes, chutes verticales et résurrections impossibles. Cette bande dessinée illustre tout le parcours professionnel et psychologique de Diego Maradona. Pour encore plus insisté sur l’idolation de son but d'anthologie, Paolo Castaldi a choisi de faire onze chapitres, comme ses onze touches de balles qui lui ont suffi pour marquer le but du siècle. 200 pages colorées en bleu ( comme le maillot de Naples et de la sélection d’Argentine) « pour réchauffer les cœurs de tous ceux qui l'aiment encore ».

Cette bande dessinée n'est actuellement plus éditée, c'est donc devenu une pièce de collection qui ne cesse de prendre de la valeur depuis l'annonce du décès de l'icône.


La fièvre des stades des années 80

La fièvre des stades des années 80



Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants