ZOO

Un dessin de Tintin vendu pour près de 3,2 millions d'euros

La couverture originale de l’album « Le lotus Bleu » des aventures de Tintin a été vendue aux enchères ce jeudi 14 janvier 2021 pour près de 3,2 millions d'euros. Cette pièce de collection exceptionnelle bat le record du monde pour une œuvre originale de Bande Dessinée.

La maison Artcurial a mis aux enchères ce jeudi 14 janvier en début d’après-midi un dessin créé par Hergé en 1936 pour la couverture du Lotus bleu, une « pièce exceptionnelle » à l’histoire mystérieuse, a été estimée à plus de deux millions d’euros.

Après une bataille d'enchères entre trois téléphones, ce chef-d'œuvre très convoité s'est finalement envolé à 3 175 400 € frais inclus, acquis par un collectionneur privé. Le Lotus bleu décroche ainsi le nouveau record du monde pour une œuvre de Hergé vendue aux enchères mais également le nouveau record mondial pour une œuvre originale de Bande Dessinée vendue aux enchères.


 Hergé se passionne pour la Chine après sa rencontre avec un jeune diplômé de l'Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Tchang Tchong-Jen

Jean-Paul Casterman, mort en 2009, affirmait avoir reçu ce dessin en cadeau d'Hergé
© Artcurial


Cette couverture originale représente Tintin vêtu à la Chinoise émergeant d’une jarre, nargué par un inquiétant dragon rouge sur un fond de mur noir parsemé de signe mystérieux. La reproduction de ce dessin coûtait trop cher selon l’éditeur Casterman, il ne sera pas retenu pour devenir la couverture de l’album. Une version simplifiée, que l’on connaît bien aujourd’hui, est adoptée.


Une origine qui fait débat

Un mystère entoure cette œuvre, mise aux enchères lors d’une vente en ligne à cause de l’épidémie. Le dessin aurait été offert par Hergé lui-même à Jean-Paul Casterman, le fils de l'éditeur. L’enfant l’aurait plié en six et gardé dans un tiroir, d’où la feuille de papier aurait été ressortie des décennies plus tard. Selon une autre hypothèse, le dessin serait resté depuis 1936, avec beaucoup d'autres, en dépôt chez Casterman


Pour beaucoup d'experts, ce dessin n'aurait nullement été offert

Pour beaucoup d'experts, ce dessin n'aurait nullement été offert
© Artcurial


Ce petit dessin à l’encre de Chine, gouache et aquarelle a dépassé le record de 2014 qu’avait atteint le dessin des pages de garde des albums de Tintin, vendu 2,51 millions d’euros (frais inclus) par la même maison de ventes française. En 2015, c'est une autre double planche, tirée du Sceptre d'Ottokar qui est partie à 1,5 millions d'euros, prix également réalisé en 2016 pour un dessin de l'album On a marché sur la Lune.


Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants