ZOO

Un toilettage qui a du chien (et du lapin!)

La remasterisation de Sam & Max Save the World est la preuve qu’une lumière plus douce et un redesign plus rond suffisent à rendre enfin justice à ce grand moment d’humour absurde.

Les mordus de jeux d’aventure en « point and click » de la fin du siècle dernier se souviennent encore des rires francs provoqués par le cultissime Sam & Max Hit the Road, adaptation vidéoludique des bandes dessinées punk Sam & Max Freelance Police de Steve Purcell.

Le jeu originel est sorti en octobre 2006

Le jeu originel est sorti en octobre 2006
© Skunpape Games

Sam, le grand chien placide, et Max, le petit lapin psychotique, forment un tandem de détectives privés fumistes qui méprise la Terre entière, et le droit en particulier! Quand sort en 2006 Sam & Max Save the World, l’âge d’or du « point and click » n’est plus et le manque de moyens était palpable à travers ce passage du glorieux pixel d’origine à la 3D précalculée un poil trop taillée à la serpe.

L’effet nostalgie a-t-il fait son œuvre depuis pour regarder cet opus avec une bienveillance retrouvée ? Sans doute. Impossible, toutefois, de passer sous silence le subtil quoique réel bain de Jouvence apporté à cette édition remasterisée. La direction artistique globale est certes inchangée, mais la refonte du character design, beaucoup plus proche du trait bouffon et grotesque de Purcell, et le rendu naturel de la lumière ornementent élégamment boutades et jeux de mots délibérément crétins du tandem de choc grâce à cette personnalité et ce volume retrouvés. La réussite de ce toilettage fait enfin de Sam & Max Save the World cet idéal de cartoon interactif zinzin que l’on n’attendait plus.

Article publié dans le Mag n°79 - Janvier - Février 2021

Pour aller plus loin

Haut de page

Commentez

1200 caractères restants